Infographie : à la découverte des aidants familiaux

Vivre En Aidant, site web proposé par La Banque Postale, propose une infographie pour décrypter les aidants familiaux. Présentation.

Le vieillissement, le handicap et la maladie,  sont de véritables enjeux de société. Le grand âge, une maladie invalidante ou un handicap s’accompagnent d’une perte progressive ou brutale d’autonomie. Au-delà des professionnels (auxiliaires de vie, infirmières et professionnels du service à la personne), la famille, les proches et les amis sont fortement mis à contribution pour la prise en charge de cette perte d’autonomie.

Pour accompagner les aidants, la Banque Postale a lancé le site web Vivre en Aidant qui se veut être le partenaire au quotidien des aidants familiaux.

Décryptage en infographie des aidants familiaux :

Infographie Aidant familial, Aide à la personne_Vivre En Aidant

Source : Vivre en Aidant

Doctor pocket : application pour la relation médecin-patient

Une nouvelle application mobile pour faciliter la relation médecin-patient a été lancée il y a quelques semaines : Doctor Pocket. Découverte.

DoctorpocketLauréate du concours Doc eServices des laboratoires Abbott, qui promeut l’innovation au sein du corps médical, l’application mobile Doctor Pocket a été conçue par un informaticien et un médecin généraliste toulousain, le Dr David Bilfeld.

Disponible gratuitement, cette application relie le médecin à ses patients en mettant à disposition de l’utilisateur des renseignements pratiques sur les horaires du cabinet et autorise la prise de rendez-vous en ligne, via son smartphone.

Pour compléter les informations le concernant, le professionnel de santé doit entré son numéro RPPS, son numéro de CPS et son email. De son côté, la patient rempli un formulaire d’inscription avec ses coordonnées, son numéro de portable et son email.

Un système d’alert push permet au médecin :

  • d’informer tous ses patients concernant l’actualité de son cabinet, par exemple une fermeture exceptionnelle ou autre
  • d’entrer en contact directement avec un patient particulier en cas de mauvais résultats d’analyse

Un carnet de vaccination à partager avec son patient. est également mis à disposition. D’autres fonctionnalités vviendront prochainement compléter l’application comme un service de remplacement entre médecins.

apple store &   Android app on Google Play

Découverte en vidéo :

Source : Doctor Pocket

 

Vaincre la Mucoviscidose lance une nouvelle version de son site web

L’association Vaincre la Mucoviscidose lance une nouvelle version de son site web pour mieux répondre aux besoins de ses différents publics. Présentation.

Pour mieux connaitre la mucoviscidose, mieux comprendre le quotidien des malades, être informés des dernières avancées en termes de recherche ou même participer à la grande mobilisation contre cette maladie, l’association Vaincre la Mucoviscidose lance une nouvelle version du site vaincrelamuco.org.

Cette nouvelle version a pour objectif d’apporter à chacun toutes les réponses au travers de vidéos, témoignages, interviews et questions/réponses, accessibles en un clic pour informer, sensibiliser et répondre aux interrogations des internautes.

vaincremuco.org

Vitrine de l’association, le site internet reçoit chaque année près de 300 000 visiteurs qui consultent environ un million de pages. A l’occasion des 50 ans de l’association, Vaincre la Mucoviscidose a souhaité développer un nouveau site plus dynamique répondant davantage aux attentes des patients, des familles, des soignants et chercheurs, des bénévoles mais aussi de tous ceux qui cherchent des informations sur la mucoviscidose, sur l’association et ses 4 grandes missions (guérir, soigner, améliorer la qualité de vie et informer) ou encore sur la mobilisation.

La page d’accueil, véritable porte d’entrée de l’association, permet à chacun de trouver au premier coup d’oeil, l’information qu’il souhaite. Grâce à différents espaces dédiés (patients, soignants..), l’internaute a accès à des contenus variés et informatifs qui apportent des réponses pertinentes même aux questions les plus précises.

Par ailleurs, des pages de mobilisation encouragent ceux qui le souhaitent à participer activement à la vie de l’association en faisant un don directement en ligne, en relevant un défi, en devenant adhérent, en s’engageant bénévolement et en prenant part aux différentes manifestations locales qui sont annoncées dans les pages « près de chez vous ».

Ce nouveau site, qui s’inscrit dans la volonté de l’association de continuer le combat et la mobilisation, permet aussi aux donateurs et au grand public de prendre connaissance des actualités de l’association, des projets de recherche et d’amélioration des soins financés, des avancées obtenues et des positions que Vaincre la Mucoviscidose défend auprès des pouvoirs publics dans l’intérêt des patients.

Source : Vaincre la Mucoviscidose 

Enquête : les Français et l’achat de produits de santé sur Internet

Le portail de vente en ligne de produits de santé 1001Pharmacies.com a lancé avec Harris Interactive une grande enquête nationale sur les Français et l’achat de produits de santé sur Internet. Découverte.

1001pharmaciesQue pensent les Français des achats sur Internet de médicaments sans ordonnance ? Savent-ils qu’ils peuvent effectuer leurs achats en ligne ? Sont-ils prêts à le faire ? Pour répondre à ces questions, 1001Pharmacies.com, premier portail français de vente en ligne de produits de santé, a voulu apporter des réponses concrètes en effectuant une grande enquête* afin de mieux connaître les pratiques des Français en termes de fréquentation des pharmacies, d’automédication et d’usage d’Internet à des fins médicales.

Des pharmacies peu fréquentées ?

Seulement 38% des Français fréquentent de façon régulière les pharmacies pour acheter leurs médicaments. 62% de Français ne se rendent dans une pharmacie que quelques fois par an voire même jamais.

frequentation-pharmacies

Les Français rois de l’automédication

Les Français deviennent de plus en plus autonomes sur la gestion de leur santé : 93% d’entre eux déclarent réutiliser les médicaments se trouvant déjà dans leurs placards et 84% se passent d’un avis médical et achètent eux-mêmes leurs médicaments sans aucune prescription.

Gain de temps, praticité, économies font partie des principales raisons évoquées. Ceci explique peut-être que les femmes, les CSP- et les plus jeunes indiquent recourir plus fréquemment à l’automédication.

automedication

La vente de médicaments sur Internet peu connue des Français

Les Français ont une connaissance très relative de la législation encadrant le commerce de produits de santé sur Internet.  En effet, 38% ne savent pas que la vente de médicaments sur Internet est devenue légale depuis 2013. Dans l’ensemble, les Français associent la vente de médicaments sur Internet à une pratique dangereuse, synonyme d’arnaque et de contrefaçon et revendiquent un strict encadrement de cette pratique.

vente-pharma-online

44% des Français prêts à acheter des médicaments sur Internet

Dans l’ensemble, les Français sont plutôt favorables à l’achat de médicaments sans ordonnance sur Internet.

vente-pharma-online2

La principale raison évoquée par les personnes réticentes à l’idée d’acheter des médicaments en ligne est le manque de confiance sur la qualité et la provenance du produit, pour 65%.

Pour les personnes se disant intéressées par l’achat de médicaments sur Internet, les motivations des consommateurs sont les mêmes que pour toutes les autres catégories de produits sur Internet : une diminution du coût, un gain de temps et une plus grande facilité d’accès.

Pour Cédric O’Neill, Pharmacien et co-fondateur de 1001Pharmacies.com, « la consommation des médicaments libres d’accès se démocratise… Qui ne consomme pas spontanément de l’aspirine pour des maux de tête ou du doliprane pour des douleurs quelconques ? De ce fait, comme pour tous les produits vendus sur Internet, les premiers consommateurs sont réticents par peur de la qualité du produit. Puis, une fois la confiance établie, Internet devient un canal de choix pour certains d’entre eux. La problématique de ce marché reste bien sûr qu’il traite de médicaments, qui ne sont pas des produits anodins. Mais si la traçabilité des produits est rigoureusement suivie par les pharmaciens responsables, ce canal est destiné à prendre de l’importance. C’est pourquoi nous devons tout faire en France pour faciliter le déploiement de sites Internet Français leaders, faute de quoi, ce seront les sites étrangers qui s’imposeront progressivement auprès des consommateurs français.  »

Un danger : les sites étrangers non réglementés

Heureusement, les Français se montrent méfiants à l’égard des sites Internet étrangers commercialisant des médicaments, et sont favorables à la mise en place de moyens permettant de les concurrencer. En effet, en France, il est possible d’acheter des médicaments sans ordonnance à partir de sites Internet étrangers. D’ailleurs de nombreux français achètent déjà leurs médicaments sur ces pharmacies en ligne étrangères. Sur ce constat, 84% des Français pensent que l’achat en ligne de médicaments sur des sites étrangers serait moins important si les sites français étaient plus connus des consommateurs français.

« Le meilleur moyen pour concurrencer ces sites étrangers est d’encourager le développement de sites Internet français légaux, qui soient connus des consommateurs. Ainsi, le regroupement de plusieurs pharmacies françaises sur un même site mutualisé serait la meilleure solution pour combattre ces sites étrangers, comme le pensent 85 % des consommateurs » selon Sabine Safi, co-fondatrice de 1001Pharmacies.com.

*Méthodologie : Enquête réalisée sur Internet par Harris Interactive Inc. du 3 au 5 février 2015, auprès d’un échantillon de 1040 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région des personnes interviewées.

Source : 1001Pharmacies.com

Qardiocore : premier électrocardiographe connecté

Un nouvel objet connecté santé fera son apparition dans les prochaines semaines permettant de mesurer l’activité du cœur: Qardiocore. Présentation.

Aujourd’hui la santé connectée a le vent en poupe avec l’apparition de nombreux objets connectés pour accompagner le patient dans son suivi, l’observance ou le professionnel de santé dans sa pratique médicale.

Dans cette tendance, la société Qardio lance le premier électrocardiographe connecté permettant de mesurer l’activité de son coeur : Qardiocore. Cet électrocardiographe connecté se place sur sa poitrine afin de mesurer l’activité du coeur.  Discret, il se porte sous un vêtement pour le conserver tout au long de la journée.

qardiocore

Qardiocore permet de faire soi-même ses électrocardiogrammes et de transmettre les données mesurées au sein d’une application dédiée sur son smartphone par Bluetooth.

L’objectif de cet objet connecté est donc de pouvoir surveiller son cœur au quotidien et d’accéder à un historique des données. Cette auto-surveillance quotidienne ne doit pas remplacer la consultation d’un médecin généraliste ou spécialiste mais permettre un réel suivi pour certaines pathologies cardiaques.

qardiocore-1

Cet objet devrait être lancé au cours du printemps 2015.

Source : Qardio

 

Bayer HealthCare lance une campagne sur la contraception

Le laboratoire Bayer HealthCare lance une campagne de communication afin de sensibiliser les jeunes femmes sur la prise de décision active, notamment concernant leur contraception. Présentation.

A travers une campagne baptisée #JeDécide, le laboratoire Bayer HealthCare a pour objectif de sensibiliser les femmes sur la prise de décision active notamment en ce qui concerne leur contraception et de continuer à communiquer auprès de ces femmes sur les multiples options qui s’offrent à elles pour choisir le mode contraceptif qui leur convient le mieux. La contraception fait partie des grandes décisions auxquelles les 20-35 ans sont confrontés à cette période.

Pour apporter des informations complètes sur les différentes méthodes contraceptives, le site web jenypenseplus.com a été lancé.

jenypenseplus

Dans le cadre de cette campagne, un grand jeu concours a été lancé, à l’occasion de la Saint Valentin, sur le thème « Ma décision de l’année ».  Principe : les jeunes femmes sont invitées à se prendre en photo avec leur décision de l’année écrite ou imagée et à poster leur photo sur les réseaux sociaux Instagram et Twitter avec le hashtag #JEDECIDE. Au final, trois photos originales seront sélectionnées par un jury et récompensées par un week-end bien-être pour deux.

Une série de vidéos complète également le dispositif de la campagne :

Infographie : les jeunes prennent des décisions, surtout les femmes

Le laboratoire Bayer HealthCare, en partenariat avec Ipsos Santé, a publié les résultats d’une enquête autour de la prise de décision et la contraception menée auprès des femmes. Découvrez les principaux résultats de l’enquête Ipsos Santé/Bayer HealthCare en infographie.

Choisir sa contraception est un moment clé dans la vie d’une femme, surtout quand elle est jeune. Comment fait-elle ce choix ? En est-elle satisfaite ? Par qui est-elle conseillée ? Quels autres choix sont faits par les jeunes ? A quel point sont-ils ouverts au changement ? Dans leur vie personnelle ? Dans leur vie professionnelle ?

bayer_choix-de-vie_infographie

Source : Bayer HealthCare

 

PharmaCompliance : congrès Ethique et Compliance Santé

Le premier congrès dédié à l’éthique et la compliance santé sera organisé le 9 avril prochain à Paris : PharmaCompliance. Buzz E-santé est partenaire de cet évènement. Présentation.

PharmaCompliance2015 360x80En partenariat avec l’AFAR (Association Française des Affaires Réglementaires), EuroHealthNet (PharmaSuccess) et Market iT organisent le premier évènement majeur consacré à l’Ethique et la Compliance santé : PharmaCompliance.

Cet évènement, qui se déroulera le 9 avril prochain à Paris, aux Salons Hoche, s’adresse aux acteurs de l’industrie du médicament ou des Dispositifs médicaux.

Ce rendez-vous permettra de rencontrer des experts de la Compliance sur différentes thématiques :

  • Les défis du Disclosure Code de l’EFPIA et les retours d’expérience des projets Transparence
  • La protection des données personnelles et le renforcement de la Directive Européenne
  • L’évolution de la fonction Éthique & Compliance au sein des Entreprises de la Santé
  • L’organisation, le monitoring et l’audit de la Compliance
  • Le rôle de la Compliance dans la Transformation Digitale des Entreprises
  • Éthique et nouvelles stratégies de Marketing et de Communication

Annonce PharmaCompliance2015-600x213

Tables-rondes, présentations, ateliers, networking, déjeuner, cocktail rythmeront cette journée. Au programme des plénières :

  • La transposition du Code of Disclosure EFPIA en France
  • Enquête AFAR / Think Tank Loi Bertrand – Publication sur le site unique public – Projets EFPIA
  • Table Ronde : La mise en oeuvre du Code of Disclosure EFPIA
  • Le renforcement de la protection des données personnelles en Europe
  • Table Ronde : Développer une Culture Ethique et Compliance

PharmaSuccess-2015-inscription

Symposium Projets Digitaux et Compliance

A l’occasion de ce congrès sera organisé le premier symposium « Projets Digitaux et Compliance ». Celui abordera les thématiques suivantes :

  • La Santé Connectée
  • Social Media Policy
  • Gouvernance des projets digitaux

De nombreux ateliers seront animés par des experts avec des témoignages tout au long de l’après-midi sur les thématiques suivantes :

  • SocialVigilance – Pharmacovigilance et Réseaux Sociaux
  • Transparence – Transferts de valeurs auprès de Professionnels et Organisations de Santé
  • Big Data & Datamining de données patients
  • Transparence – Le point de vue des professionnels de santé et des associations de patients

Buzz E-santé est partenaire Média de PharmaCompliance.

Source : Market iT

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 156 autres abonnés