Santé connectée : émergence de nouveaux usages en santé

Le 18 décembre dernier, j’ai eu le plaisir d’animer la conférence « Santé connectée, l’émergence de nouveaux usages en santé », organisée par Paris Région Lab et les Start-Up de l’incubateur e-santé Boucicaut.

Contexte, enjeux, quantifield self, wearable devices, web symbiotique, observance, accompagnement thérapeutique, gestion des données, intéropérabilité…., tous ces thèmes ont été abordés lors de la conférence organisée le 18 décembre par Paris Région Lab et les Start-Up de l’incubateur e-santé Boucicaut sur le thème de la santé connectée.

Retrouvez le support de présentation de cette conférence que j’ai eu le plaisir d’animer avec Christine Colmont, journaliste éco-finance-santé.

Quelques photos :

Microsoft lance son bracelet connecté : Band

Microsoft a lancé à son tour un bracelet connecté pour tracker son activité physique baptisé Band. Découverte.

A l’instar de ses nombreux concurrents, la firme américaine Microsoft investi le quantified self avec le lancement d’un bracelet connecté : Band. Microsoft présente ce bracelet comme un tracker d’activité destiné à un usage santé. L’application Microsoft Health associée à ce bracelet permet de suivre les performances de son corps lors d’exercices physiques, de stocker les données dans le cloud et de les restituer sous forme de graphiques d’évolutions.

Le bracelet est équipé d’un ensemble de capteurs lui permettant d’effectuer un relevé de tout une panoplie de données : GPS, fréquence cardiaque,  podomètre, nombre de calories brûlées, suivi des cycles de sommeil et capteur UV. Ce bracelet est également compatible avec d’autres applications fitness, comme RunKeeper ou MyFitness. Il est muni de capteurs innovants : capteurs de mesure de la température et de réponse galvanique de la peau permettant de mesurer la résistance électrique de la peau, et donc d’identifier certaines émotions (peur, colère, excitation,…).

band2

Microsoft positionne également Band comme un outil de communication, et propose des services jusque-là réservés aux montres connectées. Equipé d’un petit écran tactile, ce bracelet affiche l’heure et diverses notifications :  SMS, appels, mails, réseaux sociaux (Twitter, Facebook), calendrier et météo.

Autres fonctionnalités intéressantes, la présence d’un service de guidage GPS  et le système de reconnaissance vocale Cortana qui permet notamment de réaliser des mémos vocaux. A noter que Microsoft Band est compatible iPhone,  Android et évidemment Windows Phone.

A ce jour, le Microsoft Band n’est disponible qu’aux États-Unis et aucune annonce n’a été faite concernant son arrivée en Europe. Il est disponible en 3 tailles (S, M ou L) au prix de 199€.

Source : Microsoft

Mercurochrome se lance dans la santé connectée

Les laboratoires Mercurochrome se lance sur le marché de la santé connectée avec deux objets : le Coach Forme et Sommeil et le Coach Stress. Découverte.

coach-formePour permettre de prendre soin de sa santé au jour le jour et de se fixer soi-même des objectifs de long terme, les laboratoires Mercurochrome ont décidé d’investir le marché de la santé connectée avec le lancement de deux produits en novembre prochain : le Coach Forme et Sommeil et le Coach Stress.

Pour Hélène Martinon, directrice marketing des laboratoires Juva Santé, interrogé par LSA, la santé connectée constitue « un segment qui a un fort potentiel. Le marché des objets connectés représentait 150 millions d’euros en 2013 et selon une étude Xerfi, il devrait atteindre 500 millions d’euros en 2016. En France, 64% des objets connectés vendus sont des objets de santé connectée« .

Le coach Forme pour tracker son activité

Le Coach Forme est constitué d’un bracelet et d’une application téléchargeable sur smartphone pour le suivi de son activité physique au cours de la journée ou de la qualité du sommeil pendant la nuit. Cet objet est équipé d’un accéléromètre pour capter tous les mouvements et mesurer le nombre de pas, en distance parcourue, en calories dépensées et en temps d’activité le jour.

Le mode sommeil permet de mesurer les différentes phases de sommeil et de programmer des réveils pendant les phases de sommeil léger. Tous les résultats sont automatiquement retranscrits au sein de l’application mobile dédiée pour un suivi quotidien.

Le coach stress pour gérer son stress

Le Coach Stress est un capteur qui se place sur le lobe de l’oreille pour mesurer la variabilité du rythme cardiaque, à savoir la capacité du cœur à s’adapter aux différents changements qui affectent le corps (changement de posture, émotions).  Les résultats retranscrits sur l’application mobile dédiée permet d’identifier les périodes de stress. L’application propose différents exercices de relaxation ou respiration pour gérer son stress et retrouver u rythme cardiaque optimal.

Source : LSA

QardioArm : tensiomètre connecté sans fil

Un nouveau tensiomètre connecté sans fil a fait son apparition sur le marché du quantified self : QardioArm. Présentation.

QardioArm4Pour répondre aux besoins des patients atteints d’hypertension artérielle (HTA), qui doivent suivre régulièrement leur niveau de tension, la société Qardio, spécialisée dans le développement de technologies de surveillance destinées aux patients et aux professionnels de santé, lance un nouveau tensiomètre connecté et sans fil : QardioArm.

Contrairement aux moniteurs de pression artérielle ou aux tensiomètres connectés disponibles sur le marché, QardioArm ne ressemble pas à un dispositif médical et s’intègre facilement dans le quotidien du patient. Avec son design simple, épuré et sa petite taille, QuardioArm se fait discret et offre à l’utilisateur un confort d’utilisation.

A l’aide d’une connexion Bluetooth, les données mesurées et enregistrées automatiquement vers le cloud sécurisé de Qardio, sont accessibles sur le smartphone de l’utilisateur via une application mobile dédiée compatible avec iOS. L’utilisateur a la possibilité de partager ses données avec les membres de sa famille, ses amis et son médecin.

Découverte en vidéo :

Ce tensiomètre connecté a été présenté en début d’année sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo et a atteint son objectif financier. Il sera disponible sur le marché dans les prochaines semaines.

Source : Qardio

June : bijou connecté pour mesurer l’exposition au soleil

La start-up Française Netatmo lance un nouvel objet connecté pour mesurer l’exposition au soleil : June. Découverte.

Le marché des bracelets connectés est en pleine expansion avec de nouveaux acteurs tels iHealth ou Withings et des acteurs traditionnels du mobile comme Samsung, Apple ou LG. Le principe est le même : surveiller en permanence son activité physique. Pour se démarquer de tous ces bracelets et proposer un nouvel usage, la start-up Française Netatmo commercialisera à partir du 15 juin dans les Apple Store le bracelet connecté June pour mesurer l’exposition au soleil.

june

Remarqué lors du dernier Consumer Electronics Show de Las Vegas, en janvier dernier, ce bracelet se présente comme un bijou fantaisie en métal accroché à un fin cordon de cuir et s’adresse à une clientèle exclusivement féminine. Un positionnement assumé par Fred Potter, PDG de Netatmo : « Nous avons choisi de prendre le contre-pied des autres bracelets, qui visent avant tout les hommes. Cela correspond à une nouvelle tendance, la fusion de la mode et de la technologie. »

Ce bracelet June contient un petit capteur, à peine visible, qui mesure en permanence l’exposition aux UVA et UVB et la transmet au smartphone via une application dédiée. Cette application enregistre les données et délivre des conseils pratiques, notamment la durée d’exposition maximale et la protection solaire à employer en fonction du phototype (sensibilité de la peau aux rayonnements ultraviolets) de l’utilisatrice. Il permet donc de savoir quand et comment se protéger pour prévenir coups de soleil et vieillissement prématuré de la peau.

June se décline en 3 couleurs, platine, or ou canon de fusil. Il peut être porter sur un bracelet cuir double tour ou bien en broche. Un second bracelet en gomme est également proposé pour être utilisé quelle que soit son activité.

Présentation en vidéo :

A noter que Netatmo, fondé en 2011, est déjà présent dans le marché des objets connectés pour la maison.

Source : Netatmo

Rainbow : brosse à dents connectée pour les enfants

Pour accompagner l’apprentissage du brossage des dents des enfants, une nouvelle brosse à dents connectée fait son apparition : Rainbow.

La régularité et la qualité du brossage sont la base d’une bonne hygiène bucco-dentaire qu’il est nécessaire d’apprendre aux enfants. Pour répondre à cette problématique, la société suisse Vigilant lance une brosse à dents destinée aux enfants, capable de mesurer et d’améliorer l’efficacité de leur brossage : Rainbow.

rainbow2

A l’aide de capteurs de mouvements, tous les gestes de l’enfant en train d’utiliser la brosse à dents Rainbow sont enregistrés et comparés pour les aider à progresser. Les données recueillies sont enregistrées dans une application mobile dédiée (compatible iOS, Android) et connectée en Bluetooth. Accessible via un tableau de bord, ces données permettent d’analyser les habitudes de brossage et de sensibiliser les enfants aux bons gestes.

Disponible en sept couleurs (bleu, vert, jaune, orange, rouge, rose, violette), la brosse à dent connectée Rainbow sera disponible prochainement au prix de 36€.

rainbowSource : Vigilant

e-Celsius la pilule communicante

La société Française BodyCap lance une pilule communicante pour prendre les températures à l’intérieur du corps du patient : e-Celsius. Découverte.

gelule-thermometre-e-celsiusLors du CES 2014 qui s’est déroulé en début d’année, la société BodyCap, spécialisée dans la conception de solutions innovantes répondant aux besoins cliniques des patients, a présenté la pilule communicante e-Celsius.

Sous la forme d’une capsule classique, la pilule connectée e-Celsius peut facilement être ingérée par les patients avant ou suite à une opération. Intégrant des circuits électroniques mais aussi un capteur de température ainsi qu’un minuscule émetteur radio, e-Celsius offre l’opportunité de surveiller la température du corps depuis l’intérieur.

Pour pouvoir recueillir les données et suivre l’évolution des températures, il est nécessaire d’activer manuellement la gélule avant de l’ingérer la pilule. Une fois avalé,  la pilule connectée transmet toutes les trente secondes un relevé de température sur un boîtier dédié qui se charge ensuite de collecter les mesures et de les transmettre à un moniteur ou à un bracelet dédié. Cette pilule communicante peut également se connecter à une box, un smartphone ou à une tablette afin d’assurer un suivi à distance.

Cette pilule est équipée d’un système d’alerte en cas d’augmentation subite de la température interne ou d’une température anormale. Elle permet de stocker jusqu’à 1500 relevés de température et dispose d’une autonomie d’environ sept mois.

e-Celsius

e-Celsius se présente comme un outil de prévention permettant aux professionnels de santé de surveiller plus facilement l’état de santé de patient venant de subir une opération chirurgicale et de poser plus rapidement un diagnostic.

En cours de certification CE, cette pilule connectée devrait être disponible d’ici la fin de l’année.

Source : BodyCap

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 396 autres abonnés