PagesJaunesDoc : service pour prendre en ligne ses rendez-vous médicaux

La société PagesJaunes lance un nouveau portail de prise de rendez-vous médicaux auprès des professionnels de santé : PagesJaunesDoc. Découverte.

Déjà présent sur le créneau de la prise de rendez-vous en ligne avec environ 50 millions de rendez-vous enregistrés dont 15 millions dans la santé, PagesJaunes lance un nouveau portail de prise de rendez-vous en temps réel auprès des professionnels de santé : PagesJaunesDoc.

Aujourd’hui, le portail PagesJaunes référence 300 000 professionnels de santé et  plus de 200 millions de recherches sur ce domaine sont effectués chaque années par internautes et mobinautes.

PagesJaunesDocCe nouveau service permet au professionnel de santé d’optimiser la gestion de son agenda tout en proposant au patient une prise de rendez-vous immédiate en ligne. Il répertorie les médecins généralistes, dentistes, dermatologues, gynécologues, kinés, ophtalmologues, ostéopathes et podologues.

PagesJaunesDoc propose au professionnel de santé d’accéder au service pour 59 euros HT par mois incluant :

  • la création d’une fiche détaillée présentant le cabinet, le prix de la consultation et les informations pratiques pour s’y rendre.
  • l’accès pour le patient au service de prise de rendez-vous directement sur l’agenda du site au jour et à l’heure qu’il désire.

Pour le patient, ce service propose de choisir une spécialité, une localisation, et de comparer en ligne les disponibilités en temps réel des professionnels de santé correspondant à sa recherche.

Pour le suivi des prises de rendez-vous, PagesJaunesDoc propose un dispositif de rappel systématique par sms et email. Le portail met également à disposition des professionnels de santé des données statistiques sur la consultation (nombre de rendez-vous enregistrés, chiffre d’affaires généré…).

Source : PagesJaunes

 

Ode à la liberté par la Plume désenchantée

Suite au tragique attentat au sein de Charlie Hebdo, je souhaite partager avec vous un message envoyé par une lectrice du blog réagissant aux évènements d’hier.

plumeJe pensais que le 21eme siècle était signe de progrès.
Super on a la 4G et une génération d’écervellés.

Je ne pensais pas que l’on pouvait encore se faire tuer pour ses idées.
Hommage à ceux dont la Plume aurait titré « les tontons lâchement flingués ».

Choc, séisme, drame et deuil National.
Sidération ou indignation internationale.
Bref, déclaration de guerre mondiale.

Marre des journées assassines historiques.
11/09/2001 : chute des tours jumelles d’Amérique,
7/01/2015 : nouvelle frappe terroriste tragique.
Le symbole de la presse satirique
est cette fois-ci après les flammes
A terre la mort dans l’âme.

Attentat revendiqué et vengeance froidement assumée par deux djihadistes endoctrinés.
Réaction barbare ou expédition punitive pour des caricatures non digérées.

La terre a une nouvelle fois tremblé,
Et ma foi en l’humanité s’est envolée.

Résultat, funeste journée,
Liberté d’expression bâillonnée,
Mais pas complètement morte,
La mobilisation humaniste l’emporte.

A Charlie …

La Plume désenchantée

Nous sommes tous Charlie #jesuischarlie

jesuischarlie

jesuischarlie-rip

Freestylelibre : patch connecté pour la mesure de la glycémie

Le laboratoire Abbott lance un patch connecté pour mesurer en continu le taux de sucre dans le sang : Freestyle libre. Présentation.

Aujourd’hui en France, on évalue à 3,5 millions le nombre de personnes atteintes de diabète. Pour s’assurer du bon équilibre de son diabète, les patients doivent mesurer mesurer régulièrement leurs taux de sucre dans le sang.

freestylelibre-1Le laboratoire Abbott révolutionne cette mesure de la glycémie avec un système flash d’auto-surveillance du glucose Freestylelibre. Ce dispositif apporte un véritable progrès dans le suivi et la prise en charge des patients atteints de diabète : le patient n’a plus besoin de se piquer pour connaitre sa glycémie. Il s’agit d’un patch connecté que l’on place au niveau du bras et qui mesure instantanément la glycémie.

Ce patch connecté se pose facilement au niveau du bras à l’aide d’ un applicateur. Il peut être conservé prendre une douche, faire du sport ou même nager. Il enregistre en permanence le taux de sucre dans le sang sur une période de deux semaines.

freestylelibre_midiabetes-cl

Pour consulter sa glycémie, il faut utiliser le lecteur freestylelibre et “flasher” le patch pour accéder aux données du capteur : glycémie à l’instant t, schéma du profil glycémique sur 24h, flèche de tendance pour visualiser l’évolution de sa glycémie à court terme. Le patient peut ainsi gérer en toute simplicité son diabète et gagne en qualité de vie.

Découverte en vidéo :

Source : Abbott

2014 : retour sur une année riche

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2014 de Buzz e-Santé.

En voici un extrait :

Le Musée du Louvre accueille chaque année 8.500.000 visiteurs. Ce blog a été vu 190 000 fois en 2014. S’il était une exposition au Louvre, il faudrait à peu près 8 ans pour que chacun puisse la voir.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Joyeux Noël !

noel-2015

Infographie : patients et observance, sommes-nous tous égaux ?

Une nouvelle étude d’OpinionWay/Welcoop « Patients et Observance » permet de comprendre les comportements du patient, comment mieux l’accompagner, quels outils développer… Découverte en infographie.

Réalisée en partenariat avec la FNIM (Fédération Nationale de l’Information Médicale) et présentée en ouverture du Festival de la Communication Santé, le 28 novembre à Deauville, l’étude « Patients et Observance » d’OpinionWay/Welcoop révèle que si plus de la moitié des Français ont suivi un traitement au cours des 6 derniers mois, seuls 42% ont intégralement respecté leur traitement (l’ont suivi jusqu’à la fin, ont respecté la posologie et n’ont jamais oublié de le prendre).

« L’étude OpinionWay/Welcoop, révèle que les outils numériques, la santé connectée et une meilleure information emportent l’adhésion des patients pour lutter contre les oublis, mieux comprendre les traitements et les effets secondaires, et ainsi améliorer l’observance », indique Nadia Auzanneau, Directrice d’OpinionWay Santé. « Une meilleure communication doit également s’installer entre le médecin, le malade, mais également les acteurs de proximité que sont le pharmacien, l’infirmière ou encore les associations de patients », affirme Thierry Chapusot, Président du Directoire du groupe Welcoop, coopérative de pharmaciens.

infographie-patient-observa

Source : OpinionWay/Welcoop

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 877 autres abonnés