Santé connectée : émergence de nouveaux usages en santé

Le 18 décembre dernier, j’ai eu le plaisir d’animer la conférence « Santé connectée, l’émergence de nouveaux usages en santé », organisée par Paris Région Lab et les Start-Up de l’incubateur e-santé Boucicaut.

Contexte, enjeux, quantifield self, wearable devices, web symbiotique, observance, accompagnement thérapeutique, gestion des données, intéropérabilité…., tous ces thèmes ont été abordés lors de la conférence organisée le 18 décembre par Paris Région Lab et les Start-Up de l’incubateur e-santé Boucicaut sur le thème de la santé connectée.

Retrouvez le support de présentation de cette conférence que j’ai eu le plaisir d’animer avec Christine Colmont, journaliste éco-finance-santé.

Quelques photos :

Leo Pharma lance les services QualityCare autour du psoriasis

Le laboratoire LEO Pharma lance différents services pour accompagner les patients atteints de psoriaris : QualityCare. Présentation.

Pour accompagner les patients atteints de psoriasis dans une bonne observance des traitements et informer les proches sur cette pathologie, le laboratoire Leo Pharma lance une offre de service baptisée QualityCare.

psoriasis-qualitycare.fr

Un site web d’information

qualitycare-webPour répondre aux questions que se posent les patients et proches, le site d’information grand public www.psoriasis-qualitycare.fr a été lancé.

Réalisé en partenariat avec France Psoriasis, ce site web met notamment à disposition :

  • des articles validés scientifiquement et vulgarisés sur différentes thématiques : efficacité du traitement, localisations, effets indésirables, oublis de traitement, gestion du stress, bonne utilisation du traitement, contrôle des démangeaisons, échanges avec le médecin…
  • un service d’envoi des contenus du site par email ou SMS
  • un accès au contenu en ligne ou via un magazine téléchargeable

Une application mobile : MonPso

MonpsoPour accompagner les patients à mieux gérer leur psoriasis au quotidien, Leo Pharma propose l’application mobile MonPso. L’objectif de cette application est d’aider les patients atteints de psoriasis à suivre l’évolution de leur maladie et leur traitement tout en bénéficiant d’astuces et de services.

Réalisée en partenariat avec des dermatologues et l’Association France Psoriasis, MonPso se positionne comme un véritable carnet de bord interactif qui permet, grâce à ses outils intégrés :

  • de prendre des photos de ses plaques et de suivre, par localisation, leur évolution dans le temps
  • de renseigner ses symptômes (démangeaisons, squames, douleur, rougeurs…) et ainsi de mieux préparer sa prochaine consultation
  • d’identifier les facteurs qui déclenchent une poussée chez soi
  • de paramétrer un rappel pour penser à son traitement.

apple store &   Android app on Google Play

Source : Leo Pharma

Pharma War : serious game sur les métiers de l’industrie pharmaceutique

Pour aider les jeunes et les personnes en reconversion professionnelle à découvrir et expérimenter virtuellement les métiers de demain dans l’industrie pharmaceutique, Les Entreprises du Médicament (Leem) lance le serious game Pharma War. Découverte.

À l’occasion des 20 ans de l’Observatoire des métiers des Entreprises du médicament, les Entreprises du Médicament (Leem) lance «  Pharma War », un outil interactif dédié aux jeunes et à toute personne en reconversion professionnelle. Ce jeu vidéo gratuit est destiné à présenter les différentes étapes de la vie du médicament, à mettre en valeur les métiers dans le domaine pharmaceutique, à favoriser les bonnes orientations vers ce secteur d’avenir et à susciter des vocations.

Par une mise en situation ludique et pédagogique reprenant les codes graphiques des jeux sur PC, « Pharma War » permet de se glisser  dans la peau d’un chercheur biologiste, d’une technicienne R&D, d’un cadre de production, d’une responsable des activités anti-contrefaçon et de bien d’autres spécialités…

PharmaWar

Composé de témoignages vivants de jeunes professionnels représentatifs de l’industrie du médicament, cet outil interactif  propose un tour d’horizon rythmé des facettes de chaque métier : attentes et objectifs, compétences et qualités, freins et contraintes…

L’objectif principal du Serious Game est de découvrir le secteur du médicament et l’éventail des métiers qui en découlent en proposant un tour d’horizon des différentes familles professionnelles : recherche, développement, production et commercialisation.

Concept du jeu

Un nouveau virus particulièrement virulent menace l’humanité. L’objectif des joueurs immergés dans l’environnement pharmaceutique est de produire un médicament à temps face à ce nouveau virus. Pour cela, ils doivent identifier les acteurs clefs de la santé les plus adaptés. Pour les aider : des fiches explicatives, des liens et des interviews vidéos sur les différents métiers de la pharmacie depuis la recherche jusqu’à la distribution.

Des jeux d’arcade ponctuent la progression des joueurs. Il s’agit de jeux simples, qui font appel à l’adresse et à la rapidité. Ces phases de détente sont abordées sur un ton décalé et humoristique. Chaque erreur ralentit la production du médicament et permet au virus de se répandre davantage.

A intervalles réguliers, les mini jeux d’arcade apportent une touche ludique au Serious Game. Comme une sorte de récompense, ces mini jeux félicitent les joueurs.

Ce serious game « pharma War » sera testé en décembre auprès de 40 étudiants de facultés de pharmacie (option Industrie), pour une mise en ligne en janvier 2015.

Découvrez le teaser de ce serious game :

L’Observatoire des métiers des entreprises du médicament fête ses 20 ans

Département de la Direction des Affaires Générales, Industrielles et Sociales du Leem, l’Observatoire des métiers des entreprises du médicament exerce depuis 20 ans une veille qualitative et quantitative sur l’évolution des métiers et des compétences de l’industrie du médicament.

Créée en juin 1994, la mission de l’Observatoire consiste à :

  • Anticiper et analyser l’évolution des métiers et de l’emploi
  • Accompagner les entreprises dans leur gestion des compétences, notamment par l’élaboration d’outils
  • Apporter des informations pour l’orientation de la politique « compétences, emploi et formation » de la branche
  • Connaître et faire connaître ces métiers, communiquer auprès des étudiants et des salariés en mobilité
  • Fournir les éléments permettant d’adapter l’offre de formation aux besoins qualitatifs et quantitatifs des entreprises du secteur.

Source : Les Entreprises du Médicament (Leem)

Infographie : patients et observance, sommes-nous tous égaux ?

Une nouvelle étude d’OpinionWay/Welcoop « Patients et Observance » permet de comprendre les comportements du patient, comment mieux l’accompagner, quels outils développer… Découverte en infographie.

Réalisée en partenariat avec la FNIM (Fédération Nationale de l’Information Médicale) et présentée en ouverture du Festival de la Communication Santé, le 28 novembre à Deauville, l’étude « Patients et Observance » d’OpinionWay/Welcoop révèle que si plus de la moitié des Français ont suivi un traitement au cours des 6 derniers mois, seuls 42% ont intégralement respecté leur traitement (l’ont suivi jusqu’à la fin, ont respecté la posologie et n’ont jamais oublié de le prendre).

« L’étude OpinionWay/Welcoop, révèle que les outils numériques, la santé connectée et une meilleure information emportent l’adhésion des patients pour lutter contre les oublis, mieux comprendre les traitements et les effets secondaires, et ainsi améliorer l’observance », indique Nadia Auzanneau, Directrice d’OpinionWay Santé. « Une meilleure communication doit également s’installer entre le médecin, le malade, mais également les acteurs de proximité que sont le pharmacien, l’infirmière ou encore les associations de patients », affirme Thierry Chapusot, Président du Directoire du groupe Welcoop, coopérative de pharmaciens.

infographie-patient-observa

Source : OpinionWay/Welcoop

Migraine Buddy : application pour gérer ses migraines

La société Healint lance une version française de son application mobile pour la gestion des migraines : Migraine Buddy. Découverte.

healintPour aider  les personnes atteintes de migraine à mieux gérer les crises, une jeune start-up spécialisée dans l’analyse des données de santé, Healint, a lancé l’application mobile Migraine Buddy.

Cette application permet aux patients migraineux d’identifier les facteurs déclencheurs des migraines ainsi que les différents symptômes. Le système permet également de comparer l’efficacité des différents moyens pour soulager les douleurs.

Au delà d’un journal de migraine, Migraine Buddy est un outil de suivi intelligent qui intègre une détection automatique des périodes de sommeil et produit des rapports de migraines visuels et parlants. Elle met à disposition des méthodes d’apprentissage automatique qui permettent de mettre en évidence des corrélations entre habitudes de vie et migraines.

Les rapports dynamiques permettent d’évaluer au fil des mois le contrôle sur ses migraines, et de transmettre aux médecins des données permettant de l’aider à ajuster son traitement.

Cette application a été développée avec l’aide de neurologues et de scientifiques dans le but d’aider la recherche.

Android app on Google Play


Source : Healint

L’AMFE lance la campagne Un selfie, Un Don #SmileAMFE

L’association AMFE lance une opération de récolte de dons au profit des enfants malades avec une initiative originale : Un selfie, Un Don #SmileAMFE. Découverte.

camille_smile_amfe_selfie_don_amfeTout au long du mois de décembre, l’association AMFE (Association Maladie Foie Enfants) lance auprès du grand public une opération pour soutenir les enfants hospitalisés pour la période de Noël. L’association offre la possibilité de faire un don et de partager son plus beau sourire en selfie sur les réseaux sociaux avec la mention #SmileAMFE ou en l’envoyant directement à l’adresse  contact@amfe.fr.

Au-delà de cette campagne sur les médias sociaux, le Comité du Triangle Janson, association des commerçants du 16ème arrondissement de Paris, se mobilise en organisant une récolte de fonds, tout au long du mois de décembre, avec la mise à disposition d’urnes au sein de quarante commerces afin que les habitants puissent effectuer un don pour les enfants. Ces fonds seront versés à l’AMFE (Association Maladie Foie Enfants).

bouton_faireundon_gris__097795600_2231_01122014

Opération spéciale le 11 décembre : selfie avec des célébrités

Afin d’accompagner la récolte de fonds pour l’AMFE, un photocall sera installé à la Librairie Lamarthine, dans le 16ème arrondissement de Paris. Le principe ? Se munir de son plus beau sourire pour poser en selfie avec une des célébrités présentes en échange d’un don pour l’AMFE et les enfants hospitalisés. Pour partager ce beau geste avec toute la communauté, les selfies seront à tweeter et retweeter, sans modération, avec le #smileAMFE.

Seront présents Benjamin Castaldi et Frédérique Bel, parrain et marraine de l’association, mais aussi Ary Abitan, Anne Roumanoff, Michèle Laroque, Véronique Mounier, Daniela Lumbroso, Igor et Grichka Bogdanoff …

selfie_don_amfe_smileamfe

Pour rappel, l’AMFE est une association de parents d’enfants malades du foie, créée depuis 2009. Elle représente les enfants atteints d’une maladie du foie et a pour missions de sortir les familles de leur isolement, de les soutenir, moralement et financièrement, de promouvoir la recherche médicale dans ces maladies, toutes rares, de lutter contre l’errance ou l’absence de diagnostic précoce via des campagnes d’informations (L’Alerte Jaune).

Alors Smile !

Source : AMFE (Association Maladie Foie Enfants)

La Ligue contre le cancer lance son nouveau site web

Pour accompagner l’ensemble des acteurs touchés par le cancer, La Ligue contre le cancer lance une nouvelle version de son site web doté de nouveaux services. Découverte.

Avec la nouvelle version de son site ligue-cancer.net,  La Ligue contre le cancer met à disposition une plateforme positionnée comme « une passerelle facilitant les connaissances, les échanges, l’accès aux dispositifs d’entraide, et ce quelle que soit la situation géographique, sociale ou médicale de l’internaute ».

ligue-contre-cancer

Réalisé sur la base des attentes des utilisateurs, ce nouveau site Internet représente la convergence des univers physiques et numériques de la lutte contre le cancer. Il relie l’ensemble des services proposés au sein de ses Comités départementaux avec pour ambition de référencer l’ensemble des aides et des services de la Ligue et d’accompagner la personne malade et ses proches en fonction de leur situation, de leurs besoins et de leurs problématiques.

Pour répondre aux nouveaux usages digitaux, le site a été développé en responsive design qui offre une qualité de navigation optimale quel que soit le support (ordinateur, tablette, smartphone). « Ce nouveau site donne la possibilité aux personnes malades et à leurs proches d’échanger, de témoigner, de questionner, et a, ainsi, vocation à rompre leur isolement et à soulager leurs souffrances » explique le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.

ligue-contre-cancer2

Au-delà d’un site d’information, cette nouvelle version se présente comme une véritable plateforme de services :

  • une rubrique « Mon espace » avec des contenus personnalisés (en fonction du lieu de résidence notamment) ;
  • des services accessibles à tous, notamment :

ligue-contre-cancer3

Mais aussi :

  • des informations pour tout savoir sur les facteurs de risque et de protection des cancers ;
  • des informations pour connaître les dernières avancées de la recherche ;
  • un accès à la plateforme téléphonique 0 810 111 101 (prix d’un appel local) de 9h à 19h du lundi au vendredi ;
  • des informations sur les droits des personnes malades ;
  • une rubrique « témoignages »
  • les Espaces Ligue proches de chez vous avec une cartographie de ces 290 espaces ouverts et gérés par la Ligue contre le cancer et adaptés aux attentes des personnes malades et de leurs proches : accompagnement psychologique, soins socio-esthétiques, activités physiques adaptées (APA), ateliers autour de la nutrition…
  • un accès à l’Observatoire sociétal des cancers pour comprendre les impacts sociaux et sociétaux des cancers ;
  • des possibilités pour s’engager aux côtés de la Ligue contre le cancer : faire un don, devenir bénévole, devenir partenaire, créer sa page de collecte.

L’internaute n’est plus un simple récepteur d’informations, il devient aussi acteur du site qui garde un esprit communautaire avec un partage d’expériences via les réseaux sociaux et le forum de discussion où des spécialistes peuvent répondre aux différentes questions des internautes.

Source : Ligue contre le cancer

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 394 autres abonnés