Le meilleur du digital santé de l’été 2014 (juillet/août)

Découvrez les dernières nouveautés du digital santé francophone au cours des mois de juillet et août 2014.

meilleur200Nouveaux sites, blogs, contenus et campagnes web

M-santé

Santé connectée

Médias sociaux

E-santé

Pharma 2.0

Etudes, enquêtes & débats

Evènements

Si j’ai oublié quelques nouveautés, n’hésitez pas à m’en faire part…

Epi&Me : application pour patient épileptique

Un carnet de bord pour mieux gérer au quotidien l’épileptie est disponible sur mobile : Epi&Me. Découverte.

www.epiandme.comDestiné au patient diabétique, l’application mobile Epi&Me, réalisée par l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) avec le soutien institutionnel de UCB Pharma, se présente comme un carnet de bord simple et intuitif pour mieux gérer l’épilepsie.

Plusieurs fonctionnalités sont proposées :

  • Radar d’humeur : renseigner au quotidien son humeur et son état d’énergie
  • Signaler une crise : établir un agenda de crises d’épilepsie en signalant le moment de survenue des crises, leurs symptômes, leur circonstance de survenue, leur particularité.
  • Filmer mes crises : utiliser le téléphone pour que l’entourage puisse filmer une crise et la présenter à son médecin. Cela pourrait l’aider à mieux diagnostiquer/connaître son épilepsie.
  • Déclarer des évènements : déclarer un oubli de médicament, la survenue d’un facteur pouvant favoriser une crise, de potentiels effets indésirables de son traitement, des évènements de santé ou de vie
  • Gérer son traitement : renseigner son traitement médicamenteux en cours via un scan direct des boîtes de médicament, prévoir ses modifications de traitement, garder l’historique de ses traitements, utiliser une alarme de prise de médicaments.
  • Suivre son sommeil : quantifier son sommeil en posant son téléphone au bord de son oreiller. Il transcrira la quantité de sommeil via les mouvements nocturnes.
  • Courbes de crises : faire apparaître ses crises sous forme graphique et étudier les effets des traitements, des facteurs influençant les crises…

apple store

 

Source : Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM)

 

Virtual Coro : application mobile autour du syndrome coronaire aigu

Le laboratoire Astrazeneca propose une nouvelle application destinée aux professionnels de santé pour faciliter l’accompagnement des patients présentant un syndrome coronaire aigu : Virtual Coro.

virtualcoroPour faciliter l’information et l’accompagnement des patients qui ont présenté un syndrome coronaire aigu, le laboratoire Astrazeneca a lancé l’application mobile Virtual Coro.

Cette application destinée aux professionnels de santé propose différentes fonctionnalités :

  • Renseignement des lésions et la prise en charge :  emplacement des atteintes coronaires (IVA moyenne, bifurcation circonflexe 1ère diagonale, coronaire droite moyenne), prise en charge (Stent actif, stent nu, thromboaspiration, endartériectomie), examens endocoronaires éventuels (échographie, imagerie infrarouge, guide pression).
  • Modélisation 3D du cœur du patient pour expliquer l’atteinte cardiaque : emplacement des lésions, zones de myocarde en souffrance.
  • Plongée au cœur de la coronaire pour faire comprendre la prise en charge : les étapes (pose du guide, thromboaspiration, endartériectomie, pose du stent), les gestes pratiqués (stent actif, stent nu, thromboaspiration, endartériectomie), les examens endocoronaires éventuels (échographie intracoronaire, imagerie infrarouge, guide pression).

Cette application permet également d’illustrer le rôle de chacun des éléments de la prise en charge BASIC sur le cœur et les coronaires du patient.

apple store &   Android app on Google Play

 

Source : AstraZeneca

Infographie : Santé mobile, vers une fracture médecin-patient ?

A l’occasion de l’Université d’été de la e-santé, l’association Isidore Santé a dévoilé les résultats d’une enquête menée auprès des professionnels de santé sur la santé mobile. Résultats en infographie.

Réalisée en partenariat avec Vidal, Egora, les laboratoires Expansciences et IDS Santé, cette enquête Isidore Santé “Les applications santé et vous” met en lumière une réelle fracture digitale entre les professionnels de santé et les patients.

Quelques enseignements : près de 9 professionnels de santé sondés sur 10 déclarent être mobinaute (50,2 % étant équipés d’un smartphone et d’une tablette, 33,3 % uniquement d’un smartphone et 5,1 % d’une tablette) et plus de 6 sur 10 déclarent utiliser des applications mobiles pour leur pratique. Parmi ceux-ci, 62 % les téléchargent à partir de l’Appstore (iOs).

Si les bases de données médicamenteuses restent en première place dans le top des applications téléchargées et utilisées (respectivement 32 % et 38 %), il est à noter que les applications de FMC, si elles sont peu téléchargées (1,6 %), font partie des plus utilisées (14 %).

Au-delà de l’usage pour leur pratique, cette enquête “Les applications santé et vous” révèle également que la fracture digitale entre médecins et patients risque de devenir une réalité.

De fait, à l’heure où la France compte 7 millions de mobinautes santé et où près de 20 % des personnes en ALD souhaitent que leur médecin leur conseille une application mobile de santé, ils ne sont que 9 % des professionnels de santé à avoir téléchargé une application patient pour pouvoir la conseiller (25 % pour savoir ce qu’elle contient et plus de 60 % ne l’ont jamais fait ou l’ont fait par erreur). De plus, uniquement 2 % des professionnels de santé ont téléchargé une application de relation médecin-patient et seul 1 % l’utilise !

Découverte des principaux résultats en infographie :

Infographie-Isidore

Source : Isidore Santé

Servier lance l’application mobile Cardiological

Le laboratoire Servier lance une nouvelle application mobile pour accompagner la relation médecin-patient autour des pathologies cardiovasculaires : Cardiological. Découverte.

cardiologicalPour aider les patients à mieux comprendre leur pathologie cardio-vasculaire, le laboratoire Servier met à disposition des professionnels de santé l’application mobile Cardiological. Pour Olivier Gryson, Directeur de la Division de la Communication Digitale de Servier,  « il est important pour chaque patient de comprendre ce qui lui arrive et quelles sont les interventions qu’il va subir. Nous avons créé Cardiological pour faciliter le dialogue entre le médecin et son patient. Nous voulions un outil mobile, facile à utiliser, et très visuel. ».

Cette application Cardiological propose une série de 11 vidéos 3D  couvrant de nombreux domaines de la cardiologie : angine de poitrine, sténose aortique, fibrillation auriculaire, insuffisance cardiaque congestive, infarctus du myocarde, angioplastie et pose de stent, hypertension artérielle, accident vasculaire cérébral ischémique, rythme sinusal normal, pose de pacemaker, embolie pulmonaire…

apple store &   Android app on Google Play

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Source : Servier

Le meilleur du digital santé en juin 2014

Découvrez les dernières nouveautés du digital santé francophone au cours du mois de juin 2014.

meilleur200Nouveaux sites, blogs, contenus et campagnes web

M-santé

Santé connectée

Médias sociaux

E-santé

Club Digital Santé (#hcsmeufr)

Etudes, enquêtes & débats

Evènements

Si j’ai oublié quelques nouveautés, n’hésitez pas à m’en faire part…

E-aidants : le réseau social des aidants

La société Dynseo lance une plateforme collaborative pour les aidants : E-aidants.com. Découverte.

Les aidants prennent une place de plus en plus importante dans l’accompagnement des patients. Il s’agit de personnes de la famille, des bénévoles ou des professionnels s’occupant d’une personne malade, souffrante, ou en perte d’autonomie.

Pour permettre aux aidants de se rencontrer, d’échanger, de partager leurs problématiques ou de se soutenir et s’entraider,  la société Dynseo a lancé une plateforme collaborative pour les aidants : E-aidants.com

e-aidants

E-aidants se positionne comme un réseau d’entraide qui permet à tout aidant ou aidé d’échanger et d’envoyer une alerte aux personnes de sa communauté virtuelle pour demander de l’aide à d’autres aidants. Pour être facilement aidé, cette plateforme propose différentes fonctionnalités comme la géolocalisation ou la messagerie instantanée.

Différents types d’alertes peuvent être passés via ce réseau gratuit et accessible à la fois par le web et une application mobile :

  • vie quotidienne (l’aidé a besoin d’une aide à domicile pour les repas, le ménage, la toilette…
  • santé (l’aidé a besoin de soins, qu’on aille lui acheter ses médicaments, qu’on prévienne un médecin…)
  • matériel (l’aidé a besoin d’un fauteuil, d’un matériel en particulier…) ;
  • présence à domicile –(l’aidant a besoin que quelqu’un vienne s’occuper de l’aidé).

Une application pour échanger sur mobile

Au-delà de cette plateforme web, Dynseo met également à disposition une application Android pour permettre d’utiliser les fonctionnalités de E-aidants en mobilité.

Android app on Google Play

Source : Dynseo

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 360 autres abonnés