Prévention : un film pour lutter contre le mélanome

L’association Vaincre le Mélanome, en partenariat avec le laboratoire MSD France lance un film de prévention pour lutter contre le mélanome. Découverte.

Pour sensibiliser le grand public sur l’intérêt du dépistage précoce du mélanome, l’association Vaincre le Mélanome, en partenariat avec le laboratoire MSD France lance un film de prévention baptisé « Mélanome : de l’importance du dépistage précoce ».

« L’objectif du film n’est pas seulement d’apporter un argument supplémentaire à ce qui est déjà fait concernant la prévention et la protection solaire. Le message de cette vidéo est aussi d’informer de l’intérêt du dépistage précoce et des bonnes pratiques de surveillance de sa peau et de celle de ses proches, et de permettre ainsi à chacun d’adopter la meilleure attitude : remarquer le plus tôt possible ce qui est nouveau, ce qui se modifie, ce qu’on pourrait appeler le « vilain petit canard », s’alerter et agir sans attendre que la maladie s’aggrave. », indique l’association.

Aujourd’hui en France, il n’y a pas de dépistage organisé par les pouvoirs publics pour le mélanome , comme cela peut être le cas pour des programmes de dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal. Et malgré les campagnes de sensibilisation régulière (cancers de la peau et protection solaire), le nombre de personnes touchées par le mélanome ne cesse d’augmenter.

Le dispositif de cette campagne de prévention est complété par  une campagne de mailing et d’affichage auprès des professionnels de santé menée par MSD France.

Source : Association Vaincre le Mélanome

Salvum : application de formation au secourisme

La société Abeilles Multimédia SAS lance une application de formation ludo-éducative et multi-supports au secourisme : Salvum. Découverte.

salvum-logoEn suivant les recommandations de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises relatives à l’unité d’enseignement Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1), la société Abeilles Multimédia SAS met à disposition l’application Salvum permettant d’acquérir les notions élémentaires du secourisme.

Cette application permet à chacun d’apprendre comment réagir face à une victime et/ou un accident, savoir quel(s) geste(s) pratiquer et dans quel ordre. Elle propose plus de 200 mises en situation et plus de 1 500 retours pédagogiques.

SALVUM utilise des mécanismes addictifs ludiques et immerge l’apprenant dans des situations réalistes. L’intérêt est de rendre la formation attractive et de donner envie d’apprendre. L’univers graphique de l’application participe à cette approche ludique et réaliste.

salvum

Il s’agit également  d’un outil de révision. Une fois son parcours de formation terminé, l’apprenant a accès à l’intégralité du contenu (plusieurs centaines d’exercices). Ces informations sont triées par objectifs pédagogiques et notions élémentaires. L’apprenant peut réviser et maintenir ses connaissances à jour à tout moment.

L’application SALVUM a plusieurs objectifs :

  • permettre à chacun de se former de chez soi et à son rythme au secourisme ;
  • réduire le temps présentiel de formation à une demi-journée au lieu d’une journée
  • permettre aux formateurs de passer plus de temps à la pratique des gestes qu’aux aspects théoriques qui seront vus dans SALVUM ;
  • un outil de révision qui reste accessible 24h/24, 7j/7 même après avoir fini sa formation ;

Source :  Abeilles Multimédia SAS

Unooc : comparateur de prix pour les pharmacies

Pour permettre aux internautes de comparer les prix des médicaments des pharmacies en ligne, un comparateur en ligne et sur mobile est disponible : Unooc. Découverte.

Avec la libéralisation de la vente de médicaments en ligne, de nombreuses e-pharmacie ont vu le jour. Pour comparer les offres de ces différentes plateformes, un service en ligne et disponible sur mobile a été lancé il y a plusieurs mois : Unooc.fr.

«Depuis la légalisation de la vente en ligne des produits pharmaceutiques, nous avons imaginé ce moteur de recherche pour permettre aux consommateurs de comparer et trouver les médicaments au meilleur prix» expliquent les fondateurs Nicolas Michel et Nicolas Ricard. «On veut faire gagner du temps aux internautes en les rassurant et en leur faisant faire des économies».

unooc.fr

En quelques clics, l’internaute peut trouver le meilleur prix sur des médicaments de marques ou des génériques ainsi que sur la parapharmacie. «Nous nous engageons à soutenir l’évolution du e-commerce de médicaments sans ordonnance. Notre site web, conformément à la loi permet aux internautes de comparer les prix des produits de santé référencés dans les catalogues des seules officines en ligne autorisées par l’Agence régionale de santé (ARS) et l’Ordre des pharmaciens, et ce gratuitement», indiquent les fondateurs.

Unooc travaille directement en collaboration avec les pharmaciens et se charge de recenser les prix de vente effectués par ces derniers. Ce comparateur présente uniquement les produits commercialisés par des pharmacies qui ont une officine physique et  autorisées par le gouvernement afin d’éviter les problèmes de contrefaçon de médicaments.

Une application mobile pour comparer à tout instant

unoocL’application Unooc est complémentaire du comparateur en ligne. Elle permet de trouver la disponibilité et le prix pour les médicaments et les autres produits de santé (homéopathie, parapharmacie, …) directement sur son mobile.

En tapant un nom ou scannant un code barre, l’application retrouve immédiatement les produits correspondant à la requête et permet de comparer les prix.

L’application est disponible dans le store Google play et sera prochainement disponible sur App Store.

Android app on Google Play

Source : Unooc

Telyt : service de consultation de psychologie en ligne

Une nouvelle plateforme de visioconsultation pour prendre en charge des patients en souffrance psychologique a été lancée il y a quelques jours : Telyt.fr. Présentation.

Lancée fin mars, Telyt.fr se positionne comme une plateforme de consultation de psychologie en ligne qui a pour objectif de proposer un service de visioconsultation sécurisé pour prendre en charge des patients en souffrance psychologique.

Cette plateforme s’adresse aux personnes en souffrance psychologique ne pouvant se déplacer en consultation traditionnelle : habitants de déserts médicaux, expatriés, personnes âgées…

Telyt

Fonctionnement : le patient se connecte sur la plateforme, choisit l’un des psychologues (parcours et expérience détaillés), et prend un premier rendez-vous pour évaluer la pertinence d’une telle prise en charge. Le prix des consultations varie entre 38€ et 45€ la séance.

Le concept de téléconsultation en psychologie n’est pas nouveau. « Il y a déjà pas mal de psychologues qui utilisent Skype pour assurer certaines consultations », confirme Alexis Delabaere, co-fondateur de Telyt. Outil qui pose le problème de la protection des données. Cette problématique de sécurité a été intégrée au sein de la plateforme Telyt. « Techniquement, c’est d’ailleurs la partie qui nous a pris le plus de temps. Sur Skype par exemple, les échanges passent par les serveurs de la société. Nous avons fait en sorte que les échanges entre psychologues et patients se fassent d’ordinateur à ordinateur, sans intermédiaire », indique Alexis Delabaere.

Pour accompagner les psychologues impliqués, une formation spécifique à ce type de prise en charge a été mise en place portant :

  • sur un volet technique pour bien maîtriser les outils et faire abstraction de la technologie lors des échanges avec le patient
  • sur un volet clinique en mettant en place une première consultation d’évaluation pour s’assurer de la pertinence de ce type de prise en charge pour le patient

L’objectif affiché par Alexis Delabaere et l’équipe de Telyt « est d’atteindre environ 200 consultations par mois par des utilisateurs réguliers » .

Source : Telyt

Site web de prévention des adhérences par Sanofi

Pour sensibiliser le grand public sur les adhérences, le laboratoire Sanofi met à disposition un site web d’information et de prévention : prevenirlesadherences.com. Découverte.

Alors que les adhérences sont une conséquence très fréquente des interventions chirurgicales, et notamment de la chirurgie abdominopelvienne, peu de Français connaissent leur existence. Pourtant, les adhérences peuvent être à l’origine de complications telles que des douleurs pelviennes chroniques, des occlusions intestinales ou une infertilité. Elles peuvent également générer des ré-opérations et des complications lors d’interventions chirurgicales ultérieures.

Pour sensibiliser le grand public sur les adhérences, le laboratoire Sanofi met à disposition le site web prevenirlesadherences.com.

prevenirlesadherences

Ce site propose de nombreux contenus pour tout savoir sur les adhérences et les prévenir :

  • informations sur les adhérences, définition, les interventions à risque
  • brochure explicative sur les adhérences post-opératoires
  • les actions de prévention : mobilisation des chirurgiens, gestes qui traitent, produits anti-adhérentiels, droit des malades…
  • les conséquences des adhérences : infertilité, occlusions intestinales, douleurs pelviennes…
  • des témoignages, vidéos, fiches pratiques, glossaire…

Infographie pour tout savoir sur les adhérences

Adherence15

Source : Sanofi

Dr Pilule : nouvelle application pour le rappel de pilule

Une nouvelle application mobile pour accompagner les femmes à bien prendre leur pilule contraceptive a été lancée par un jeune médecin : Dr Pilule. Présentation.

DrpiluleOn le sait, l’observance au niveau de la pilule contraceptive n’est pas toujours simple. Pour répondre à cette problématique, un jeune médecin caennais, Thomas Vernouillet, lance l’application mobile Dr Pilule.

Cette application médicale a été conçue pour aider les femmes au quotidien à bien prendre leur pilule contraceptive,  basée sur les recommandations en vigueur en France.

Plusieurs fonctionnalités sont proposées :

  • Accueil: prendre la pilule du jour, régler la prochaine alarme et visualiser le récapitulatif des conseils calculés en cas d’oubli.
  • Rappel quotidien par sonnerie jusqu’à ce que l’on perce le comprimé virtuel.
  • En cas d’oubli d’un comprimé: Dr Pilule le détecte et guide en donnant la marche à suivre personnalisée pour bien réagir et diminuer au maximum le risque de grossesse.
  • Pharmacie: Besoin d’une contraception d’urgence? d’acheter votre pilule? Dr Pilule aide à trouver et appeler la pharmacie la plus proche.
  • Conseils: Mode d’emploi, réponse aux idées reçues sur la pilule…
  • Planning: Un ciné, une réunion, un repas entre amis? Planifier à l’avance et séparément ses alarmes de pilule.

apple store

Source : Dr Pilule

AbbVie lance la campagne « Ne lui Tournez Pas Le Dos »

Le laboratoire AbbVie lance une nouvelle édition de sa campagne de sensibilisation auprès des jeunes sur les causes de leur mal de dos : « Ne Lui Tournez Pas Le Dos ». Présentation.

Initiée par le laboratoire AbbVie, en partenariat avec l’AFLAR (Association Française de Lutte Antirhumatismale) et l’AFS (Association France Spondyloarthrites), la nouvelle édition de la campagne « Ne Lui Tournez Pas Le Dos » se dévoile sur le web depuis le 8 avril pour sensibiliser les jeunes sur les causes de leur mal de dos.

« Ne lui tournez pas le dos » est une initiative européenne démarrée en 2014 qui vise à sensibiliser le grand public au mal de dos inflammatoire et à optimiser la prise en charge des maladies qui en sont à l’origine. En encourageant les personnes atteintes de mal de dos à consulter leur médecin et à bénéficier d’un traitement adapté, l’objectif de « Ne lui tournez pas le dos » est de réduire l’impact physique et émotionnel et le risque de handicap, tout en améliorant la qualité de vie des personnes concernées.

neluitournezpasledos.fr

Pour Jean-Noël Dachicourt, Directeur de l’AFLAR (Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale), « cette campagne a été mise en place pour réduire le délai au diagnostic, aujourd’hui de plusieurs années, pendant lesquels les personnes souffrent. Il est donc indispensable de ne pas tournez le dos à son mal de dos, pour trouver une réponse car le mal de dos n’est pas une fatalité. »

Trop souvent banalisé, le mal de dos lorsqu’il dure depuis plus de 3 mois, peut fortement retentir sur le quotidien des personnes qui en souffrent, et entraîner un retard au diagnostic de plusieurs années. Or, même si dans la plupart des cas, le mal de dos est mécanique, il peut aussi être d’origine inflammatoire, liées à des maladies comme les spondyloarthrites.

Une campagne digitale décalée pour sensibiliser les jeunes

Les premiers symptômes du mal de dos inflammatoire apparaissent généralement chez les adolescents et les jeunes adultes avant l’âge de 40 ans. Or, peu d’entre eux se préoccupent de ce mal persistant, pensant à tort qu’il va disparaître comme il est apparu, jusqu’à ce que les douleurs finissent par prendre le dessus dans leur vie personnelle, professionnelle ou étudiante.

Audacieuse, artistique et musicale sont les maîtres-mots de la campagne digitale lancée sur Youtube, Facebook et Twitter pour interpeller et toucher un maximum de jeunes. L’objectif : sensibiliser ceux qui tournent le dos à leur mal de dos, à travers un clip décalé pour faire le buzz sur le web, et les inciter à se questionner sur leur mal de dos.

 

Un dispositif pédagogique, validé avec des spécialistes des pathologies rhumatismales et les associations de patients est mis à disposition des pharmaciens pour pouvoir aider les personnes à s’interroger sur leur mal de dos avec notamment des brochures d’information donnant des conseils sur la vie quotidienne (faire ses courses, les exercices physiques à privilégier, partir en voyage…).

Source : Abbvie

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 808 autres abonnés