Virtual Coro : application mobile autour du syndrome coronaire aigu

Le laboratoire Astrazeneca propose une nouvelle application destinée aux professionnels de santé pour faciliter l’accompagnement des patients présentant un syndrome coronaire aigu : Virtual Coro.

virtualcoroPour faciliter l’information et l’accompagnement des patients qui ont présenté un syndrome coronaire aigu, le laboratoire Astrazeneca a lancé l’application mobile Virtual Coro.

Cette application destinée aux professionnels de santé propose différentes fonctionnalités :

  • Renseignement des lésions et la prise en charge :  emplacement des atteintes coronaires (IVA moyenne, bifurcation circonflexe 1ère diagonale, coronaire droite moyenne), prise en charge (Stent actif, stent nu, thromboaspiration, endartériectomie), examens endocoronaires éventuels (échographie, imagerie infrarouge, guide pression).
  • Modélisation 3D du cœur du patient pour expliquer l’atteinte cardiaque : emplacement des lésions, zones de myocarde en souffrance.
  • Plongée au cœur de la coronaire pour faire comprendre la prise en charge : les étapes (pose du guide, thromboaspiration, endartériectomie, pose du stent), les gestes pratiqués (stent actif, stent nu, thromboaspiration, endartériectomie), les examens endocoronaires éventuels (échographie intracoronaire, imagerie infrarouge, guide pression).

Cette application permet également d’illustrer le rôle de chacun des éléments de la prise en charge BASIC sur le cœur et les coronaires du patient.

apple store &   Android app on Google Play

 

Source : AstraZeneca

Pierre Fabre lance un nouveau site web pour son Centre d’immunologie

Le laboratoire Pierre Fabre lance une nouvelle version du site web de son Centre d’Immunologie (CIPF). Découverte.

Pour informer sur ces nouvelles stratégies de recherche, le laboratoire Pierre Fabre lance une nouvelle version du site web de son Centre d’Immunologie (CIPF) : www.cipf.com.

cipf.com

Destiné à la communauté scientifique, ce site met en avant l’expertise du Centre dans le domaine des biotechnologies, notamment en production de lots cliniques d’anticorps réalisés au CIPF. Il propose un contenu revu et enrichi notamment des programmes anticorps nus et immunoconjugués (anticorps avec lesquels une drogue cytotoxique est couplée).

Plusieurs services sont proposés sur cette nouvelle version plus interactive :

  • un moteur de recherche pour les publications du centre,
  • un fil d’actualité scientifique
  • un accès aux projets en cours
  • une vue aérienne et une visite virtuelle du CIPF et de l’UBA (Unité de Biotechnologie des Anticorps).

Source : Pierre Fabre

Le Leem lance un webdoc sur l’insertion professionnelle des jeunes

Les Entreprise du Médicament (LEEM) publient un nouveau webdoc à destination des jeunes qui cherchent à s’insérer professionnellement dans la pharma. Présentation.

A l’occasion du 4ème forum post-alternance organisé le 11 juin à Chartres, Les Entreprise du Médicament (LEEM) ont dévoilé un nouveau webdocumentaire sur « l’alternance dans la pharma ».

L’objectif de ce webdoc est de populariser le concept d’alternance auprès des entreprises et d’informer les jeunes sur les spécificités de ce régime d’entrée dans l’entreprise.

webdoc-leem-alternance

Articulé autour de nombreux témoignages et d’outils pratiques, ce webdoc répond aux questions concrètes que les étudiants se posent : à quoi ressemble l’alternance dans l’industrie pharmaceutique ? Pourquoi faire le choix de l’apprentissage ? Comment rédiger une lettre de motivation et son CV ? Quels sont les bons conseils des recruteurs ?

Ce webdoc, « L’alternance dans la pharma », est destiné non seulement à susciter l’intérêt des étudiants pour la formation par alternance mais aussi à les orienter vers des métiers qui recrutent et favoriser leur insertion dans les PME.

La diffusion de ce webdoc s’inscrit dans une démarche globale, voulue et initiée par les industriels du médicament, qui consiste à promouvoir et soutenir l’insertion professionnelle des jeunes au sein des industries de santé.

Source : Les Entreprise du Médicament (LEEM)

Infographie : comportements à risque chez les adolescents

La Fondation Pfizer, en partenariat avec Ipsos Santé, a publié une enquête sur la prévention des comportements à risque des adolescents. Découverte en infographie.

Dans la continuité des Forums Adolescences lancés en 2005, en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale, la Fondation Pfizer a lancé cette année un appel à projets «Prévention Ados : tout un scénario», pour donner la parole aux adolescents et les rendre acteurs de leur prévention vis-à-vis des comportements à risques qui les concernent directement comme l’alcool, les drogues, le (cyber) harcèlement…

Cette démarche de prévention «par les pairs» s’appuie sur les résultats de l’enquête Fondation Pfizer/Ipsos Santé, qui révèlent que 89% des adolescents ont conscience des risques auxquels ils peuvent être confrontés.

« Les adolescents ont besoin de se sentir exister, ils ont une appétence de vie qui peut malheureusement trouver, comme forme d’expression, des comportements excessifs. Dès qu’ils sont soumis au jugement des autres, ils ont peur d’être faibles, de ne pas être à la hauteur. Ils veulent retrouver un rôle actif mais malheureusement, c’est toujours plus facile à réaliser dans la destructivité que dans la créativité. Les adultes doivent montrer aux jeunes que la vie est une co-construction permanente»,  affirme le Pr Philippe Jeammet, psychiatre et Président de la Fondation Pfizer.

Découvrez les principaux chiffres de cette enquête en infographie :

infographie_Fondation_Pfize

Le palmarès de «Prévention Ados : tout un scénario» et toutes les actions de la Fondation Pfizer sont disponible sur le site www.fondation-pfizer.org

Source : Fondation Pfizer

Pill Pro : pilulier sur mobile par Servier

Les laboratoires Servier ont récemment lancé une application mobile pour aider le patient dans sa prise en charge thérapeutique : Pill Pro. Présentation.

pillproL’observance thérapeutique est au coeur du succès d’une thérapie médicamenteuse. Pour accompagner le patient dans sa prise en charge thérapeutique, les laboratoires Servier mettent à disposition une application mobile sous la forme d’un pilulier électronique : Pill Pro.

Pour Olivier Gryson, Directeur de la Division de la Communication Digitale de Servier, « il existe déjà de nombreuses applications mobiles de ce type. Elles sont souvent compliquées à utiliser. Or, les personnes âgées, les plus sujettes à prendre de nombreux médicaments, ont du mal à se servir des technologies digitales et l’interface devait être adaptée en conséquence. Notre objectif était de répondre simplement à un besoin évident. Avec Pill Pro, nous voulions créer une application qui puisse aider tous les patients, même les plus âgés, à respecter leur prescription médicale. »

Cette application se présente comme un pilulier permettant d’enregistrer son traitement et de générer des rappels pour la prise des médicaments.

Pill Pro est disponible gratuitement dans plus d’une dizaine de langues pour les smartphones Apple et Android.

apple store &   Android app on Google Play

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Source : Laboratoires Servier

Stallergenes lance une campagne de sensibilisation sur l’allergie aux pollens

Le laboratoire Stallergenes lance une nouvelle campagne de sensibilisation aux allergies aux pollens « Pourquoi faire des compromis ? ». Présentation.

En partenariat avec l’association Asthme et Allergies, le laboratoire Stallergenes lance la campagne  « Pourquoi faire des compromis ? » pour sensibiliser, informer le grand public mais aussi encourager les personnes allergiques à mieux prendre en charge leur allergie, une pathologie souvent sous-estimée et sous-diagnostiquée.

Pour soutenir cette campagne, le site web jesuisallergique.fr , que je vous avais présenté en octobre dernier, permet aux personnes allergiques d’accéder à des informations pédagogiques et personnalisées sur leur maladie. Par l’intermédiaire de questionnaires en ligne, les patients reçoivent des conseils sur mesure qui vont les aider à mieux évaluer non seulement la sévérité de leur allergie, mais aussi son impact sur leur vie quotidienne, afin qu’ils puissent mieux prendre en charge leur maladie.

allergie-stallergenes

Cette campagne se décline par la poursuite de la web série initiée l’année dernière avec une nouvelle vidéo. L’objectif-clé de cette campagne est d’inviter les personnes souffrant d’allergies aux pollens à consulter un allergologue pour se faire diagnostiquer. En soulignant avec humour l’absurdité d’un « pique-nique dans le salon »,
Stallergenes souhaite faire prendre conscience à un grand nombre de personnes allergiques que, grâce aux traitements adaptés qui existent, elles ont la possibilité de profiter pleinement des plaisirs les plus simples de la vie, sans devoir faire de concession.

Source : Stallergenes

 

Campagne digitale autour de l’arthrose par Expanscience

Les Laboratoires Expanscience lancent une campagne digitale pour faire connaitre les solutions non pharmacologiques de lutte contre l’arthrose. Présentation.

Pour promouvoir le site Arthrolink.com, que je vous avez présenté il y a quelques mois, les Laboratoires Expanscience, spécialistes de l’arthrose depuis plus de vingt ans, ont lancé un film préventif et décalé destiné aux arthrosiques et leur entourage.

Une séance de sport en plein air, menée par un coach pour des patients arthrosiques, rien de plus banal. Sauf que cette séance n’est pas une séance comme les autres …

Ce film a pour objectif de promouvoir la mobilité et la pratique d’exercices chez les arthrosiques, aussi bien pour prévenir la maladie que pour la soigner. A travers ce spot, les Laboratoires Expanscience souhaitent montrer que l’arthrose n’est pas une fatalité, en rappelant aux professionnels de santé et aux patients que l’on peut lutter contre l’arthrose par des moyens non pharmacologiques.

Pour rappel, le site Arthrolink constitue une véritable base de données consacrée à l’arthrose, perpétuellement enrichi de conseils et de services, qui favorise le dialogue avec les médecins mais aussi entre patients, notamment grâce aux réseaux sociaux.

Source : Laboratoires Expanscience

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 347 autres abonnés