Pill Pro : pilulier sur mobile par Servier

Les laboratoires Servier ont récemment lancé une application mobile pour aider le patient dans sa prise en charge thérapeutique : Pill Pro. Présentation.

pillproL’observance thérapeutique est au coeur du succès d’une thérapie médicamenteuse. Pour accompagner le patient dans sa prise en charge thérapeutique, les laboratoires Servier mettent à disposition une application mobile sous la forme d’un pilulier électronique : Pill Pro.

Pour Olivier Gryson, Directeur de la Division de la Communication Digitale de Servier, « il existe déjà de nombreuses applications mobiles de ce type. Elles sont souvent compliquées à utiliser. Or, les personnes âgées, les plus sujettes à prendre de nombreux médicaments, ont du mal à se servir des technologies digitales et l’interface devait être adaptée en conséquence. Notre objectif était de répondre simplement à un besoin évident. Avec Pill Pro, nous voulions créer une application qui puisse aider tous les patients, même les plus âgés, à respecter leur prescription médicale. »

Cette application se présente comme un pilulier permettant d’enregistrer son traitement et de générer des rappels pour la prise des médicaments.

Pill Pro est disponible gratuitement dans plus d’une dizaine de langues pour les smartphones Apple et Android.

apple store &   Android app on Google Play

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Source : Laboratoires Servier

imedipac : pilulier connecté pour une meilleure observance

Un pilulier communiquant pour sécuriser la prise de médicaments, conçu par la start-up française Medissimo, a été lancé : imedipac. Présentation.

imedipac8Primé lors de la 7ème édition des Objets de la nouvelle France industrielle, le pilulier connecté imedipac de la start-up Medissimo permet de suivre son traitement à distance. Il a pour objectif d’améliorer l’observance des patients en évitant les erreurs médicamenteuses.

Véritable pilulier intelligent et connecté, imedipac aide le patient à prendre ses médicaments en respectant les horaires de prise grâce à des alertes sonores et visuelles. Ce pilulier est équipé de capteurs optiques pour calculer les variations volumétriques et détecter les cases du pilulier vidées. Pour le patient, des LED indiquent quelle case prendre afin d’éviter l’erreur de prise.

Connecté à la plateforme sécurisée de Medissimo, imedipac permet au patient de partager ses données d’observance en temps réel avec son médecin, son pharmacien, son infirmière ou ses proches.

Découverte en vidéo :

Source : Medissimo

GlowCaps : boite de médicaments connectée

De nombreux objets connectés émergent dans le domaine de la santé. Partons à la découverte de GlowCaps boite de médicaments connectée.

Avec l’arrivée prochaine de vente de médicaments à l’unité en France, de nouveaux objets connectés pourraient apparaître en France comme GlowCaps, véritable boîte de médicaments connectée.

Développé par la société Vitality, GlowCaps permet d’indiquer les posologies et heures de prise d’un médicament pour assurer un meilleur traitement.

glowcaps

A partir d’un principe simple, cette boîte de médicaments intelligente peut apporter une vrai solution en terme d’observance : si le patient a oublié de prendre ses médicaments, le capuchon du flacon émet un son et de la lumière pour rappeler cet oubli. Ce système d’alerte peut être couplé avec l’envoi d’une notification par mail ou vers un smartphone.

GlowCaps propose également une autre fonction intéressante : l’envoi d’alerte à son pharmacien une fois que le flacon est vide.

Découverte en vidéo de cet objet connecté, pour le moment disponible uniquement sur le marché américain :

Source : Vitality

Le Leem lance une nouvelle web série : "Médicaments à la maison"

Le Leem lance cette semaine une nouvelle web série sur les les bons réflexes à adopter avec les médicaments : « Médicaments à la maison ». Découverte.

Pour permettre au grand public d’adopter les bons réflexes avec les médicaments, Les Entreprises du Médicament (Leem) lance une nouvelle web série baptisée « Médicaments à la maison » où l’internaute se place dans la peau d’un personnage confronté à des situations de la vie quotidienne.

Après « Un monde sans médicament » en 2012, le Leem lance cette nouvelle web série pour promouvoir le bon usage du médicament à la maison, à l’occasion de la Semaine de la sécurité des patients (organisée par le ministère de la Santé du 25 au 29 novembre 2013).

webserie-leem

Filmée en caméra subjective, avec un ton léger et décalé, la  série aborde avec pédagogie la question des comportements responsables à adopter face aux médicaments dans la vie de tous les jours. Faut-il lire et conserver la notice ? Pourquoi suivre la prescription du médecin ? Peut-on emprunter des médicaments à un ami ? Comment éviter la contrefaçon ?

Ce format vidéo permet à cette  web série de se démarquer par la proximité et l’intimité qu’elle installe avec le personnage principal : on capte le monde par ses yeux et ses oreilles. Les scènes de la vie quotidienne se déroulent dans son appartement et chaque internaute peut s’identifier à lui, à sa compagne ou à son meilleur ami.

Cette web série s’articule autour de 4 épisodes d’une minute : la notice, la contrefaçon, l’observance, le médicament c’est personnel.

Source : Leem

Pharmagest lance l’e-pilulier DO-Pill

Pour améliorer l’observance et renforcer la relation patient/pharmacien, la société Pharmagest lance un pilulier électronique : Do-Pill. Découverte.

Développé par Pharmagest, l’e-pilulier DO-Pill est un pilulier électronique intelligent qui émet un signal sonore et visuel pour rappeler le moment de la prise de médicaments au patient. Il permet également d’alerter la famille, le médecin et le pharmacien en cas de défaut d’observance permettant un suivi précis des patients dans leur traitement.

Destiné aux pharmaciens, cet e-pilulier a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des malades chroniques et de contribuer à la réduction des dépenses de santé.

do-pill

Fonctionnement : chaque mois, le pharmacien remplit les 28 cases en fonction de l’ordonnance des patients. Chaque alvéole est scellée par un blister électronique connecté à la pharmacie. Les alarmes du pilulier rappellent au patient l’heure de la prise et préviennent le pharmacien en cas d’inobservance du traitement.

Pour information, un premier déploiement de cet e-pilulier sera prochainement effectué auprès de 1 500 patients insuffisants rénaux en Lorraine, en Aquitaine et dans le Nord.

Source : Pharmagest

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 161 autres abonnés