Merck Serono lance deux dispositifs connectés pour un meilleur suivi du patient

Le laboratoire Merck Serono, pionnier dans la médecine connectée, lance deux solutions connectés pour accompagner les patients dans le suivi de leur pathologie. Présentation.

merck-living-innovationDans une démarche d’innovation continue, le laboratoire Merck Serono a voulu mettre à disposition des patients et des professionnels de santé des solutions combinées, allant au-delà du médicament. Ces solutions allient médicament, dispositif médical et services associés, pour une meilleure prise en charge du patient et de sa pathologie.

« En tant que pionnier de la médecine connectée, Merck Serono s’est naturellement tourné vers les outils digitaux afin d’utiliser tout le potentiel des dernières avancées technologiques pour créer un véritable médicament connecté » indique Pierre-Henry Longeray,  Président de Merck Serono France.  « L’apport continu des nouvelles technologies et des progrès de la science représente une vraie opportunité et nous permettra d’aller encore plus loin, que ce soit pour échanger des données de manière plus simple, pour augmenter l’observance ou pour proposer des dispositifs médicaux toujours plus performants« , ajoute t-il.

Deux offres de solutions connectées disponibles : Sclérose en plaques et Croissance

Ces deux offres de solutions connectées associent :

  • des dispositifs médicaux uniques et innovants : les auto-injecteurs électroniques Rebismart®pour la Sclérose En Plaques (SEP) et EasypodTM pour le traitement par hormone de croissance, connectés à leur plateforme respective.
  • des plateformes en ligne : MSdialog® pour la SEP et EasypodTM Connect pour le traitement par hormone de croissance. Chaque plateforme permet de suivre les données d’observance du patient et de les partager avec les professionnels de santé.
  • des services : des programmes d’apprentissage patients validés par l’ANSM (PSAI, PSEP), des sites Internet comme www.sep-info.fr et www.sepetsport.fr, une application SamSEP®, ainsi que des DVD et brochures d’information.

La solution Sclérose en plaques (SEP) : comment ça marche ?

Lors de l’initiation de son traitement par Rebif®, le patient est formé à son domicile ou dans le cadre d’un réseau de soins ou à l’hôpital par une infirmière sur le dispositif d’auto-injection RebiSmart® et l’accès à la plateforme MSdialog®.

Depuis son domicile, le patient réalise ses injections grâce à l’auto-injecteur électronique RebiSmart®. Ce dispositif d’injection électronique permet une personnalisation d’un certain nombre de paramètres d’injection (vitesse d’injection du produit, vitesse de pénétration de l’aiguille, profondeur d’injection…), la programmation de rappels et un suivi facilité. Le patient place ensuite l’auto-injecteur RebiSmart® sur un transmetteur sans fil, qui permet l’envoi des données d’injection sur la plateforme MSdialog®.

msdialog

La plateforme MSdialog® a été conçue comme un véritable journal de bord pour le patient. Elle lui permet de suivre régulièrement les données concernant la prise de son traitement, et de programmer des rappels par SMS ou par e-mail pour ses rendez-vous médicaux et ses injections. Le patient peut également renseigner des questionnaires concernant  l’impact de la maladie sur sa vie quotidienne (ressenti du patient concernant sa fatigue,  son bien-être psychologique,  le soutien apporté par son entourage, ses performances intellectuelles, son niveau de douleur …)

MSdialog® consolide les données  renseignées par le patient et permet de visualiser de façon claire, synthétique et simultanée l’évolution de la prise du traitement ainsi que  de l’impact de la maladie sur la vie quotidienne du patient.

De son côté, l’équipe médicale peut, à tout moment, accéder à ces informations, et observer le déroulement de la prise du traitement ainsi que les ressentis du patient. Le médecin peut dès lors identifier rapidement les sujets prioritaires et les aborder plus facilement lors de la consultation.  La plateforme MSdialog® se décline donc en différentes interfaces distinctes, pour le patient et pour les professionnels de santé, avec des accès dédiés.

Cette solution offre pour le patient :

  •  un sentiment de confiance et de sérénité dans la prise du traitement : le patient est rassuré de ne pas oublier d’aborder des sujets importants sur sa maladie et peut se programmer des rappels
  • un suivi optimal grâce au partage des informations liées à l’observance et ressenti de l’impact de la maladie sur la qualité de vie avec l’équipe médicale
  • une meilleure préparation des consultations et des échanges avec l’équipe soignante
  • un meilleur engagement au quotidien dans la prise en charge de sa maladie

Et pour l’équipe médicale :

  • une meilleure connaissance du patient, grâce à une synthèse objective de l’évolution de l’observance et de la qualité de vie depuis la dernière consultation.
  • L’identification plus rapide des points critiques pour le patient, et un dialogue facilité à propos des sujets difficiles, permettant une optimisation du temps de consultation
  • La possibilité d’avoir accès à ces informations à tout moment, en temps réel, et de pouvoir les utiliser avant, pendant ou après une consultation

La solution Croissance avec Easypod

L’offre Croissance va au-delà du traitement par Saizen® en associant l’auto-injecteur électronique EasyPod®, la plateforme Easypod Connect® et les services personnalisés (Programme d’apprentissage PSAI validé par l’ANSM, mises à disposition de dispositifs médicaux innovants et de brochures d’informations).

easypod

L’objectif est double : il s’agit d’améliorer la prise en charge du patient de façon à lui proposer des solutions et actions en adéquation avec ses besoins et ceux de son entourage, tout en optimisant les décisions thérapeutiques et le temps de consultation de l’équipe médicale.

Pour les patients : impact sur l’observance du traitement

  • meilleure compréhension du traitement, dès les premières injections
  • augmentation de l’engagement du patient dans son traitement
  • sentiment d’être plus acteur de son traitement et de sa pathologie

Pour les professionnels de santé :

  • suivi à distance et en temps réel des patients pour une amélioration de leur prise en charge
  • optimisation des consultations  en se basant sur une lecture directe de la courbe de croissance (ou vitesse de croissance) du patient
  • adaptation des décisions thérapeutiques en fonction des données réelles de prises de traitement et de l’impact de l’efficacité du traitement sur la croissance

Source : Merck Serono

Infographie : patients et observance, sommes-nous tous égaux ?

Une nouvelle étude d’OpinionWay/Welcoop « Patients et Observance » permet de comprendre les comportements du patient, comment mieux l’accompagner, quels outils développer… Découverte en infographie.

Réalisée en partenariat avec la FNIM (Fédération Nationale de l’Information Médicale) et présentée en ouverture du Festival de la Communication Santé, le 28 novembre à Deauville, l’étude « Patients et Observance » d’OpinionWay/Welcoop révèle que si plus de la moitié des Français ont suivi un traitement au cours des 6 derniers mois, seuls 42% ont intégralement respecté leur traitement (l’ont suivi jusqu’à la fin, ont respecté la posologie et n’ont jamais oublié de le prendre).

« L’étude OpinionWay/Welcoop, révèle que les outils numériques, la santé connectée et une meilleure information emportent l’adhésion des patients pour lutter contre les oublis, mieux comprendre les traitements et les effets secondaires, et ainsi améliorer l’observance », indique Nadia Auzanneau, Directrice d’OpinionWay Santé. « Une meilleure communication doit également s’installer entre le médecin, le malade, mais également les acteurs de proximité que sont le pharmacien, l’infirmière ou encore les associations de patients », affirme Thierry Chapusot, Président du Directoire du groupe Welcoop, coopérative de pharmaciens.

infographie-patient-observa

Source : OpinionWay/Welcoop

Migraine Buddy : application pour gérer ses migraines

La société Healint lance une version française de son application mobile pour la gestion des migraines : Migraine Buddy. Découverte.

healintPour aider  les personnes atteintes de migraine à mieux gérer les crises, une jeune start-up spécialisée dans l’analyse des données de santé, Healint, a lancé l’application mobile Migraine Buddy.

Cette application permet aux patients migraineux d’identifier les facteurs déclencheurs des migraines ainsi que les différents symptômes. Le système permet également de comparer l’efficacité des différents moyens pour soulager les douleurs.

Au delà d’un journal de migraine, Migraine Buddy est un outil de suivi intelligent qui intègre une détection automatique des périodes de sommeil et produit des rapports de migraines visuels et parlants. Elle met à disposition des méthodes d’apprentissage automatique qui permettent de mettre en évidence des corrélations entre habitudes de vie et migraines.

Les rapports dynamiques permettent d’évaluer au fil des mois le contrôle sur ses migraines, et de transmettre aux médecins des données permettant de l’aider à ajuster son traitement.

Cette application a été développée avec l’aide de neurologues et de scientifiques dans le but d’aider la recherche.

Android app on Google Play


Source : Healint

L’Arthrose en mouvement : programme d’accompagnement digital par Sanofi

Le laboratoire Sanofi lance un programme pour accompagner patients et professionnels de santé dans la prise en charge de la gonarthrose (l’arthrose du genou) :  “L’Arthrose en mouvement“. Présentation.

Aujourd’hui, la gonarthrose (arthrose du genou) touche 3,5 millions de Français sur près 10 millions de Français atteints d’arthrose. Face à ce constat, le laboratoire Sanofi propose une série d’outils aux patients et aux professionnels de santé pour une meilleure prise en charge de cette pathologie au sein du programme “L’Arthrose en mouvement“.

Une application mobile pour les patients : ArthMouv

ArthmouvArthMouv est une application gratuite qui assiste au quotidien le patient dans la gestion de sa gonarthrose. Elle se présente comme un journal de bord et permet notamment de :

  • suivre l’évolution de sa douleur au genou
  • pratiquer des exercices adaptés à son besoin
  • générer des rapports de suivi au format PDF
  • s’informer sur l’arthrose du genou et sa prise en charge

AppStore

Un outil 3D pour les professionnel de santé

Pour les professionnels de santé, le laboratoire Sanofi met à disposition l’application Genou 3D qui présente l’anatomie du genou et les symptômes gonarthrosiques. Avec sa représentation du genou en 3D, cette application peut être utilisé dans le cadre des consultations.

Sanofi a également conçu et développé pour les professionnels de santé une palette d’outils pratiques pour permettre d’offrir des services aux patients souffrant d’arthrose et mieux les accompagner dans le temps. Ces outils seront prochainement disponibles au sein d’un site web réservé aux professionnels de santé.

Deux sites web pour accompagner le programme

Pour accompagner ce programme “L’Arthrose en mouvement“, le laboratoire lance deux sites web. Le site Sanofi-arthrose.fr se positionne comme le socle du dispositif avec de l’information sur la pathologie, les produits et actions développés par le laboratoire. Ce site présente également l’ensemble des outils du programme et notamment l’application Arthmouv.

sanofi-arthrose

Un second site web destiné aux patients qui a pour objectif de favoriser l’exercice et le retour au mouvement a également été lancé : retrouverlemouvement.fr. Il propose de l’information pour mieux comprendre les douleurs au genou, briser les idées reçues et bouger avec l’arthrose.

retrouvezlemouvement

Source : Sanofi

L’AMFE lance la campagne Un selfie, Un Don #SmileAMFE

L’association AMFE lance une opération de récolte de dons au profit des enfants malades avec une initiative originale : Un selfie, Un Don #SmileAMFE. Découverte.

camille_smile_amfe_selfie_don_amfeTout au long du mois de décembre, l’association AMFE (Association Maladie Foie Enfants) lance auprès du grand public une opération pour soutenir les enfants hospitalisés pour la période de Noël. L’association offre la possibilité de faire un don et de partager son plus beau sourire en selfie sur les réseaux sociaux avec la mention #SmileAMFE ou en l’envoyant directement à l’adresse  contact@amfe.fr.

Au-delà de cette campagne sur les médias sociaux, le Comité du Triangle Janson, association des commerçants du 16ème arrondissement de Paris, se mobilise en organisant une récolte de fonds, tout au long du mois de décembre, avec la mise à disposition d’urnes au sein de quarante commerces afin que les habitants puissent effectuer un don pour les enfants. Ces fonds seront versés à l’AMFE (Association Maladie Foie Enfants).

bouton_faireundon_gris__097795600_2231_01122014

Opération spéciale le 11 décembre : selfie avec des célébrités

Afin d’accompagner la récolte de fonds pour l’AMFE, un photocall sera installé à la Librairie Lamarthine, dans le 16ème arrondissement de Paris. Le principe ? Se munir de son plus beau sourire pour poser en selfie avec une des célébrités présentes en échange d’un don pour l’AMFE et les enfants hospitalisés. Pour partager ce beau geste avec toute la communauté, les selfies seront à tweeter et retweeter, sans modération, avec le #smileAMFE.

Seront présents Benjamin Castaldi et Frédérique Bel, parrain et marraine de l’association, mais aussi Ary Abitan, Anne Roumanoff, Michèle Laroque, Véronique Mounier, Daniela Lumbroso, Igor et Grichka Bogdanoff …

selfie_don_amfe_smileamfe

Pour rappel, l’AMFE est une association de parents d’enfants malades du foie, créée depuis 2009. Elle représente les enfants atteints d’une maladie du foie et a pour missions de sortir les familles de leur isolement, de les soutenir, moralement et financièrement, de promouvoir la recherche médicale dans ces maladies, toutes rares, de lutter contre l’errance ou l’absence de diagnostic précoce via des campagnes d’informations (L’Alerte Jaune).

Alors Smile !

Source : AMFE (Association Maladie Foie Enfants)

La Ligue contre le cancer lance son nouveau site web

Pour accompagner l’ensemble des acteurs touchés par le cancer, La Ligue contre le cancer lance une nouvelle version de son site web doté de nouveaux services. Découverte.

Avec la nouvelle version de son site ligue-cancer.net,  La Ligue contre le cancer met à disposition une plateforme positionnée comme « une passerelle facilitant les connaissances, les échanges, l’accès aux dispositifs d’entraide, et ce quelle que soit la situation géographique, sociale ou médicale de l’internaute ».

ligue-contre-cancer

Réalisé sur la base des attentes des utilisateurs, ce nouveau site Internet représente la convergence des univers physiques et numériques de la lutte contre le cancer. Il relie l’ensemble des services proposés au sein de ses Comités départementaux avec pour ambition de référencer l’ensemble des aides et des services de la Ligue et d’accompagner la personne malade et ses proches en fonction de leur situation, de leurs besoins et de leurs problématiques.

Pour répondre aux nouveaux usages digitaux, le site a été développé en responsive design qui offre une qualité de navigation optimale quel que soit le support (ordinateur, tablette, smartphone). « Ce nouveau site donne la possibilité aux personnes malades et à leurs proches d’échanger, de témoigner, de questionner, et a, ainsi, vocation à rompre leur isolement et à soulager leurs souffrances » explique le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.

ligue-contre-cancer2

Au-delà d’un site d’information, cette nouvelle version se présente comme une véritable plateforme de services :

  • une rubrique « Mon espace » avec des contenus personnalisés (en fonction du lieu de résidence notamment) ;
  • des services accessibles à tous, notamment :

ligue-contre-cancer3

Mais aussi :

  • des informations pour tout savoir sur les facteurs de risque et de protection des cancers ;
  • des informations pour connaître les dernières avancées de la recherche ;
  • un accès à la plateforme téléphonique 0 810 111 101 (prix d’un appel local) de 9h à 19h du lundi au vendredi ;
  • des informations sur les droits des personnes malades ;
  • une rubrique « témoignages »
  • les Espaces Ligue proches de chez vous avec une cartographie de ces 290 espaces ouverts et gérés par la Ligue contre le cancer et adaptés aux attentes des personnes malades et de leurs proches : accompagnement psychologique, soins socio-esthétiques, activités physiques adaptées (APA), ateliers autour de la nutrition…
  • un accès à l’Observatoire sociétal des cancers pour comprendre les impacts sociaux et sociétaux des cancers ;
  • des possibilités pour s’engager aux côtés de la Ligue contre le cancer : faire un don, devenir bénévole, devenir partenaire, créer sa page de collecte.

L’internaute n’est plus un simple récepteur d’informations, il devient aussi acteur du site qui garde un esprit communautaire avec un partage d’expériences via les réseaux sociaux et le forum de discussion où des spécialistes peuvent répondre aux différentes questions des internautes.

Source : Ligue contre le cancer

Le meilleur du digital santé de novembre 2014

Découvrez les dernières nouveautés du digital santé francophone au cours du mois de novembre 2014.

meilleur200Vous pouvez également retrouver toute cette veille et plus encore sur mes différents scoop it ! :

…et tous les autres canaux :


 

Nouveaux sites, blogs, contenus et campagnes web

 


 

M-santé

 


 

Santé connectée

 


 

Médias sociaux

 


 

E-santé

 


 

Club Digital Santé

 


 

Etudes, enquêtes & débats

 


 

Evènements

 

Si j’ai oublié quelques nouveautés, n’hésitez pas à m’en faire part…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 427 autres abonnés