Prévention : un film pour lutter contre le mélanome

L’association Vaincre le Mélanome, en partenariat avec le laboratoire MSD France lance un film de prévention pour lutter contre le mélanome. Découverte.

Pour sensibiliser le grand public sur l’intérêt du dépistage précoce du mélanome, l’association Vaincre le Mélanome, en partenariat avec le laboratoire MSD France lance un film de prévention baptisé « Mélanome : de l’importance du dépistage précoce ».

« L’objectif du film n’est pas seulement d’apporter un argument supplémentaire à ce qui est déjà fait concernant la prévention et la protection solaire. Le message de cette vidéo est aussi d’informer de l’intérêt du dépistage précoce et des bonnes pratiques de surveillance de sa peau et de celle de ses proches, et de permettre ainsi à chacun d’adopter la meilleure attitude : remarquer le plus tôt possible ce qui est nouveau, ce qui se modifie, ce qu’on pourrait appeler le « vilain petit canard », s’alerter et agir sans attendre que la maladie s’aggrave. », indique l’association.

Aujourd’hui en France, il n’y a pas de dépistage organisé par les pouvoirs publics pour le mélanome , comme cela peut être le cas pour des programmes de dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal. Et malgré les campagnes de sensibilisation régulière (cancers de la peau et protection solaire), le nombre de personnes touchées par le mélanome ne cesse d’augmenter.

Le dispositif de cette campagne de prévention est complété par  une campagne de mailing et d’affichage auprès des professionnels de santé menée par MSD France.

Source : Association Vaincre le Mélanome

Site web de prévention des adhérences par Sanofi

Pour sensibiliser le grand public sur les adhérences, le laboratoire Sanofi met à disposition un site web d’information et de prévention : prevenirlesadherences.com. Découverte.

Alors que les adhérences sont une conséquence très fréquente des interventions chirurgicales, et notamment de la chirurgie abdominopelvienne, peu de Français connaissent leur existence. Pourtant, les adhérences peuvent être à l’origine de complications telles que des douleurs pelviennes chroniques, des occlusions intestinales ou une infertilité. Elles peuvent également générer des ré-opérations et des complications lors d’interventions chirurgicales ultérieures.

Pour sensibiliser le grand public sur les adhérences, le laboratoire Sanofi met à disposition le site web prevenirlesadherences.com.

prevenirlesadherences

Ce site propose de nombreux contenus pour tout savoir sur les adhérences et les prévenir :

  • informations sur les adhérences, définition, les interventions à risque
  • brochure explicative sur les adhérences post-opératoires
  • les actions de prévention : mobilisation des chirurgiens, gestes qui traitent, produits anti-adhérentiels, droit des malades…
  • les conséquences des adhérences : infertilité, occlusions intestinales, douleurs pelviennes…
  • des témoignages, vidéos, fiches pratiques, glossaire…

Infographie pour tout savoir sur les adhérences

Adherence15

Source : Sanofi

AbbVie lance la campagne « Ne lui Tournez Pas Le Dos »

Le laboratoire AbbVie lance une nouvelle édition de sa campagne de sensibilisation auprès des jeunes sur les causes de leur mal de dos : « Ne Lui Tournez Pas Le Dos ». Présentation.

Initiée par le laboratoire AbbVie, en partenariat avec l’AFLAR (Association Française de Lutte Antirhumatismale) et l’AFS (Association France Spondyloarthrites), la nouvelle édition de la campagne « Ne Lui Tournez Pas Le Dos » se dévoile sur le web depuis le 8 avril pour sensibiliser les jeunes sur les causes de leur mal de dos.

« Ne lui tournez pas le dos » est une initiative européenne démarrée en 2014 qui vise à sensibiliser le grand public au mal de dos inflammatoire et à optimiser la prise en charge des maladies qui en sont à l’origine. En encourageant les personnes atteintes de mal de dos à consulter leur médecin et à bénéficier d’un traitement adapté, l’objectif de « Ne lui tournez pas le dos » est de réduire l’impact physique et émotionnel et le risque de handicap, tout en améliorant la qualité de vie des personnes concernées.

neluitournezpasledos.fr

Pour Jean-Noël Dachicourt, Directeur de l’AFLAR (Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale), « cette campagne a été mise en place pour réduire le délai au diagnostic, aujourd’hui de plusieurs années, pendant lesquels les personnes souffrent. Il est donc indispensable de ne pas tournez le dos à son mal de dos, pour trouver une réponse car le mal de dos n’est pas une fatalité. »

Trop souvent banalisé, le mal de dos lorsqu’il dure depuis plus de 3 mois, peut fortement retentir sur le quotidien des personnes qui en souffrent, et entraîner un retard au diagnostic de plusieurs années. Or, même si dans la plupart des cas, le mal de dos est mécanique, il peut aussi être d’origine inflammatoire, liées à des maladies comme les spondyloarthrites.

Une campagne digitale décalée pour sensibiliser les jeunes

Les premiers symptômes du mal de dos inflammatoire apparaissent généralement chez les adolescents et les jeunes adultes avant l’âge de 40 ans. Or, peu d’entre eux se préoccupent de ce mal persistant, pensant à tort qu’il va disparaître comme il est apparu, jusqu’à ce que les douleurs finissent par prendre le dessus dans leur vie personnelle, professionnelle ou étudiante.

Audacieuse, artistique et musicale sont les maîtres-mots de la campagne digitale lancée sur Youtube, Facebook et Twitter pour interpeller et toucher un maximum de jeunes. L’objectif : sensibiliser ceux qui tournent le dos à leur mal de dos, à travers un clip décalé pour faire le buzz sur le web, et les inciter à se questionner sur leur mal de dos.

 

Un dispositif pédagogique, validé avec des spécialistes des pathologies rhumatismales et les associations de patients est mis à disposition des pharmaciens pour pouvoir aider les personnes à s’interroger sur leur mal de dos avec notamment des brochures d’information donnant des conseils sur la vie quotidienne (faire ses courses, les exercices physiques à privilégier, partir en voyage…).

Source : Abbvie

Le Meilleur du Digital Santé de mars 2015

Découvrez les dernières nouveautés du digital santé francophone au cours du mois de mars 2015.

meilleur200Vous pouvez également retrouver toute cette veille et plus encore sur mes différents scoop it ! :

…et tous les autres canaux :


 

Web santé

 


 

M-santé

 


 

Santé connectée

 


 

Médias sociaux

 


 

E-santé

 


 

Big Data / Open Data

 


 

Pharmacie 2.0

 


 

Etudes, enquêtes & débats

 


 

Evènements

 

Si j’ai oublié quelques nouveautés, n’hésitez pas à m’en faire part…

 

Carmelia : application pour accompagner les patients atteints de MICI

Le laboratoire AbbVie lance un nouvel outil e-santé à destination des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et de leurs professionnels de santé : Carmelia. Découverte.

A l’occasion des JFHOD (Journées Francophones d’Hépato-gastroentérologie et d’Oncologie Digestive) qui se sont déroulées du 19 au 22 mars, le laboratoire AbbVie lance un nouvel outil e-santé : Carmelia (CARnet MEdical de LIAison) pour permettre aux patients atteints de Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI) de saisir les données relatives à leur état de santé et de suivre leur évolution, tout en restant connectés avec les professionnels de santé de leur choix.

Un outil spécifiquement conçu pour les patients atteints de MICI

CarmeliaLes patients atteints de MICI sont souvent demandeurs d’outils leur permettant de suivre leur état en dehors des consultations médicales. L’application gratuite Carmelia, développée avec le soutien d’un comité d’experts scientifiques et de l’Association François Aupetit, fournit au patient un outil lui permettant de participer activement au suivi de sa pathologie et à l’observance de son traitement. S’il le souhaite, le patient peut également partager ses données avec les professionnels de santé participant à sa prise en charge, en autorisant au cas par cas l’accès à ses données.

Cet outil propose plusieurs fonctionnalités destinées aux patients :

  • Journal : permet d’enregistrer très simplement les symptômes liés à sa maladie tels que fatigue, douleurs abdominales, fièvre et selles et de saisir l’impact de la maladie sur sa vie quotidienne, son sommeil et son activité sportive
  • Evolution : offre la possibilité de visualiser l’évolution de son état de santé, sous forme de graphiques basés sur les symptômes enregistrés dans la rubrique « Mon journal »
  • Agenda : programmation d’alertes et enregistrement des évènements liés à sa maladie dans la rubrique

apple store &   Android app on Google Play

Un portail web dédié aux professionnels de santé pour contribuer à un suivi au plus près des patients atteints de MICI

CarmeliaL’outil Carmelia permet de contribuer à un meilleur suivi des patients atteints de MICI, grâce à l’application mobile destinée aux patients.

Le patient a également la possibilité de partager avec le professionnel de santé de son choix (gastro-entérologue, médecin généraliste, pharmacien…) les données qu’il aura renseignées et qu’il souhaite lui communiquer, en dehors des consultations. Le professionnel devra alors créer son espace via le portail web sécurisé dédié avant de pouvoir accéder aux données partagées par le patient.

Patients et professionnels de santé peuvent également saisir des notes personnelles afin de préparer leurs échanges lors de leur prochaine consultation. Les données de santé à caractère personnel traitées dans le cadre de l’utilisation de Carmelia ont fait l’objet de formalité auprès de la CNIL.

Découverte en vidéo :

video-carmelia

Source : Abbvie

Dailypso : application pour mieux comprendre et gérer son Psoriasis

Pour accompagner les patients dans la gestion au quotidien de leur psoriasis, le laboratoire Janssen lance une nouvelle version de l’application mobile DailyPso. Présentation.

DailyPsoDéveloppée en partenariat avec l’association France Psoriasis, DailyPso est une application mobile spécialement adaptée aux personnes atteintes de psoriasis. Elle se présente comme un véritable guide qui a pour objectif d’accompagner le patient en apportant des conseils utiles afin de mieux gérer son quotidien. Tous les conseils proposés sont rédigés et validés par des patients et des professionnels de santé.

Cette nouvelle version répond aux problématiques quotidiennes auxquelles le patient est confronté : hygiène de vie, gestion de l’alimentation, combat du stress… Une nouvelle rubrique dédiée à la douleur propose également une cartographie du corps humain avec une échelle d’évaluation spécifique avec la possibilité de reporter au jour le jour les évolutions de ses sensations et mieux les retransmettre à son équipe médicale.

L’application met aussi à disposition des conseils complémentaires concernant l’activité physique, et le bien-être : dressing idéal, leçon de maquillage et découverte de la psycho-socio-esthétique… autant de nouvelles pistes pour améliorer son confort au quotidien.

Principales fonctionnalités :

  • Photos : réaliser 
 un suivi en images de son psoriasis, à partager avec son médecin
  • Alarmes
 : calendrier pour aider à mieux gérer son agenda tout au long de l’année :
 création d’alertes pour les rendez-vous médicaux ou examens
  • Conseils
 pour améliorer votre qualité de vie : 
alimentation, hygiène de vie, lutte contre les démangeaisons, gestion du stress…

apple store &   Android app on Google Play

Source : Janssen

Le Leem lance une web série pour comprendre les essais cliniques

Les Entreprises du Médicament (Leem)  proposent une nouvelle web série consacrée aux essais cliniques. Découverte.

Pour permettre au grand public de mieux comprendre ce que sont les essais cliniques, Les Entreprises du Médicament (Leem) lancent une nouvelle web série : « Essais cliniques ».

Cette web série comporte 4 épisodes qui expliquent concrètement en quoi consistent les essais cliniques d’un nouveau médicament et l’importance qu’ils représentent pour l’innovation et les patients.

Episode 1 : Pourquoi participer à un essai clinique

Episode 2 : Pourquoi c’est si important

Episode 3 : Comment se déroule un essai clinique

Episode 4 : Les essais cliniques ça me fait peur

Source : Les Entreprises du Médicament (Leem)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 808 autres abonnés